mardi 23 mars 2010

Les Mac Carons

Croyez le ou non, Macdo s'est installé au Louvre.

HÉRÉSIE!!!

N'empêche qu'il y a une foule pas possible à l'entrée, foule que l'on est obligé de contourner, côtoyer, effleurer, frôler pour accéder au musée. Brrr...

Juste à côté, il y a un Mac-Café. Et dans ce Mac-Café, il y a des Mac-Carons.

HÉRÉSIE!!!

Le Macaron, fleuron de l'art de la bonne chère française, chasse gardée privilégiée des La Durée, Lenôtre, Hermé et autres Mercotte (et, plus récemment, de Chéri), se prostitue dans un Macdo, tout Mac-Café fut-il... (et étonnamment, ce n'est pas un Mac-Coffee!!!)

Pour en avoir le cœur net, Chéri, dont les macarons sont reconnus dans un rayon de 3 mètres de sa cuisine, a décidé de tester!

C'est ainsi que, bravant les regards désapprobateurs des Vrais Français, qui n'affrontent le Macdo que «pour y amener les gosses» (un peu sur le principe «c'est pour les articles»), s'est procuré une boîte de 6 Mac-Carons.
Nous voici donc prêts à comparer l'Incomparable : les macarons de Chéri avec les macarons du Macdo!

D'abord, le macaron au citron :
Notez que Chéri n'emploie pas de colorant.

Puis les macarons à la vanille.
Collerette mesquine, ganache grossière et irrégulière. Non, vraiment!!! Quant aux autres saveurs, la ganache à la framboise est une confiture, et la ganache au caramel est simplement le caramel du sundae au caramel, recyclé. La pistache goûte la noix de coco et la vanille (artificielle) a des mottons.

Maintenant, le test de la mordée. Puisque je ne peux partager avec vous le goût, si fin, des macarons de Chéri, je vous permets au moins d'apprécier la différence de texture en gros plan :

Voici un macaron de Chéri. On décèle le moelleux de la coque, la petite croûte très fine sur le dessus et la délicate chair tendre à l'intérieur, qui absorbe la ganache onctueuse dans une osmose parfaite (si, si!!!)

Voici une bouchée de Mac-Caron : la coque a une texture de petit gâteau Vachon, la ganache goûte le glaçage à gâteau d'anniversaire. Pas mauvais, mais pas transcendant.
Examinons la coque en détail :
Peut-on vraiment la qualifier de «coque»? Un biscuit un peu pâteux, ou un gâteau un peu mou, dans le meilleur des cas.


Enfin, effectuons une dernière confrontation.
Ici, on peut vraiment faire un rapprochement : le même air artificiel, les mêmes couleurs criardes...

Mais quel est donc ce nouveau fabriquant de macarons, qui compétitionne si bien avec Macdo?

14 commentaires:

Mercotte a dit...

Excellent la chute !!
Chéri a fait d'énormes progrès et ses macarons sont parfaits, un cadeau utile ce livre n'est-il point?
Bises

coyote des neiges a dit...

Citation de Chéri : "Son livre est tellement bien foutu que même un crètin comme moi peut réussir des macarons"

Et tu sais que dans le feu de l'action, il me demandait "Passe-moi le Mercotte", un eu comme on dit "Passe-moi le Larousse"...

Anonyme a dit...

Contestation :
Les macarons de Chéri sont reconnus dans un rayon de 11 km, dont 5,1 km de voie rapide (Mappy).
A bientôt
Emeraudethorens

ritadaphné a dit...

11km,,,mon oeil ma belle, les miens sont les plus meilleurs au monde O.K?. Ritabisous.

ritadaphné a dit...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blogue.
coyote des neiges a dit...

Hum ça dépend où tu habites...

ritadaphné a dit...

je venais voir si tu étais encore vivante! Bye.

coyote des neiges a dit...

Oui, toujours vivante, juste un peu occupée!!!
;)

AstridAda a dit...
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Francois et fier de l'Être a dit...

De toutes façon, rien ne vaut les maccarons d'Amiens. Na !

coyote des neiges a dit...

Ah? Pourtant Chéri ne se prénomme pas Damien...

Shandara a dit...

hahaha! J'adore les macarons, surtout ceux de la fin! Dis donc, je savais pas que tu continuais à bloguer toi, contente de te savoir encore en vie!

coyote des neiges a dit...

Toujours vivante, je suis celle qui fonce dedans la vie à grands coups de bloooooooogue!

Fredesk a dit...
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.