samedi 17 février 2007

Les poches de lait

L'immigrant français peut passer près d'un an au Québec avant qu'il ne réussisse à percer le mystère des POCHES DE LAIT! (Cas vécu!)

Malgré un post spécial sur le sujet des «4 litres», j'insiste ici sur le lait.

Voici le mystérieux sac de 4 litres de lait...


Voici ce que contient ce mystérieux sac...

Oui, ce sont trois poches de 1,3333 litre chacun!

Bref historique : pourquoi 1,3333 litre? Autrefois, dans le temps du système impérial, nous avions la même chose, un sac de trois poches, mais en pintes. Nous utilisons d'ailleurs encore l'expression «pinte de lait» même si celle-ci est devenue en réalité un «litre» de lait. Une pinte US = 1.057 litre Lors de la conversion, on a donc diminué un peu le volume des poches... (en gardant le même prix, bien sûr!)

Mais comment manipule-t-on une poche, ce contenant informe et hérmétique???

Il faut savoir que chaque foyer québécois possède ce qu'on appelle un pichet de lait. Le pichet de lait a une forme standard, faite pour accueillir la poche. Il ne reste plus qu'à prendre les ciseaux et couper un petit coin de la poche pour pouvoir verser son lait comme ça lui plaît!

Attention, il faut couper le coin du côté opposé à la poignée, sinon vous êtes mal parti!

Son avantage collatéral est que par la suite, on peut récupérer la poche vide, couper le dessus, et nous voilà propriétaires d'une multitude de sacs de congélation récupérables à l'infini, robustes et parfaitement étanches!


Voyez comme c'est pratique!




Au Québec, le comptoir de lait frais fait près d'un kilomètre de long. Rien que du lait frais. Pas de pertes. Pas besoin de regarder la date de péremption, c'est frais! Le roulement est extraordinaire. Les vaches ont du mal à suivre le rythme!

Voici une photo prise dans une épicerie quelconque à Sainte-Hyacinthe.

Notez en passant les pichets de lait en vente au-dessus du comptoir. Ainsi, si vous cassez la poignée de votre pichet, il est facile de le remplacer. 1,99 $ au-dessus de tout comptoir de lait.

Gros plan :


Par contre, si vous cherchez le lait UHT (longue conservation), demandez à un vendeur pour sauver du temps. C'est ici...

... sur un bas de tablette, au bout d'une rangée, on retrouve quatre ou cinq «6-packs» qui attendent pendant des semaines qu'un consommateur ait une soudaine envie de faire du camping, ou qu'on annonce une tempête de neige ou une panne d'électricité prolongée ou encore une guerre nucléaire.

Ici on voit encore, dans un autre supermarché, à Rimouski cette fois, l'endroit bizarre où est rangé le lait UHT : entre l'huile de maïs et le remplissage à tarte... Il reste 9 litres à vendre... Et personne ne panique.


Il est vrai que le Français n'est pas un véritable amateur de lait. Il nous rabat les oreilles avec son fromage, mais en ce qui concerne le lait, à côté de notre expertise laitière, il fait figure de Cheez-Whiz!

Voyez plutôt ce qui est populaire en France...
(Photo prise dans une épicerie quelconque, en France)






Oui, vous avez bien vu, des kilomètres et des kilomètres de lait modifié, trituré, traité à ultra haute température. Autre mystère, ce lait transformé industriellement se vend moins cher que le lait frais!!!

Et toutes ces transformations ont pour but de le faire durer plus longtemps!

Ainsi, le Français, celui-là même qui va chercher son pain frais tous les jours à la boulangerie, peut se permettre d'aller chercher son lait uniquement à tous les trois mois!!!

36 commentaires:

mumu17 a dit...

Non mais dit donc !!! Ce n'est pas "une épicerie quelconque" !!! C'est MON Intermarché !! Non mais !! Même que j'ai failli me faire enfermer quand ils m'ont vue prendre des photos du rayon de lait !!! Je leur ai expliqué que c'était pour le blog de Coyote de Neige.... et là je crois que ça a agravé mon cas !!! Je ne retournerai plus dans mon supermarché, ou alors avec une moustache et des lunettes !!! PPffffffffff !!! Qu'est ce qu'il faut pas faire pour alimenter ton blog !!!!
Après cet article, je comprend mieux pourquoi tu me demandais où était le "lais frais" !!!

Anonyme a dit...

Mais dis-donc, les poches de lait et le pot en plastique pour le verser sans mal, ça existait en France tout pareil quand j'étais petite, il y a.... euh une petite quarantaine d'années.
Catherine

coyote des neiges a dit...

Catherine : faut croire que mon «cas vécu» n'a jamais connu cette époque!!!

Mumu17 : merci pour ces photos! En plus je pense que nous sommes déjà allées ensemble dans ce supermarché particulier!!! J'en profite pour remercier Nicole de Sainte-hyacinthe pour les siennes!

Mage a dit...

Personnellement, j'ai toujours trouvé que le lait, c'est poche (de lait).

Par contre, j'aimerais parfois que le rayon yaourt-crèmes-flans-mousse-au-chocolat-etc dans les épiceries québécoises soit aussi fourni que celui du lait. Du lait, c'est du lait, non ? Pourquoi en avoir des mètres de rayons ? Tandis qu'un Jacky ce n'est pas un Flandise !

Mon porte-feuille et mon tour de taille préfèrent malgré tout la situation telle quelle. ;-)

PS : Je cherche l'orthographe du mot Flandise et je tombe... là-dessus : http://www.gobage.com/?rep=physique !!!!!!!!!

nicole a dit...

Ben dites donc mes amis français c'est quoi cette idée de ne boire que du lait comme vous avezhihihii.......avez-vous déjà essayer un bon biscuit au chocolat avec un verre de lait froid...miam...miam...c'est super bon...
J'ai bien aimé la visite de votre supermarché chère Mumu...comment trouves-tu le mien???

coyote des neiges a dit...

Oui, du lait c'est du lait... S'il y en a des kilomètres, c'est pour répondre à la demande des consommateurs qui en achètent à un rythme fou.
S'il se mettait à manquer de lait dans les rayons, tu imagines le drame???

Quant à nos yaourts, tu remarqueras que nous avons des pots de 750 gr, contrairement à la France où on doit acheter par dés à coudre de 50 gr chaque pot de yaourt...

Le modèle de modélisation du flanc est presque aussi bien que mon lien vers le Cheez-whiz!

coyote des neiges a dit...

Nicole, on a posté en même temps...
As-tu essayé une bonne toast au beurre de pinotte avec un grand verre de lait?

Beo a dit...

Hihihi: y était temps qu'on aie du lait, oups: un post, à se mettre sous la dent!

Notre étal de lait est magnifique! Juste de le voir j'ai failli tendre le bras pour me prendre un carton de 2L de rouge.

C'est drôle en France: quand on regarde distraitement; on dirait des produits pour lessives...

J'adore ta conclusion! ;)

chèvredescollines a dit...

Pour la petite histoire, c'est le ministère canadien de je ne sais quoi, (la santé, sans doute) qui a fait ajouter des tonnes de calcium au lait et qui l'a ensuite chaudement recommandé dans le "Guide Alimentaire Canadien" qui est à l'origine de la surconsommation de lait au Canada. Moi, je penche plutôt pour le lait de soya ou le lait de riz ou encore... le lait de chèvre !

Denis LAGARDE a dit...

Pour les ceux qui sont en France, je tient à préciser qu'il est possible (mais pas facile) de trouver des poches de lait cru et qu'arrivent dans les rayons de lait frais des laits microfiltrés et non pas bouillis.
Mon oncle et ma tante avaient des vaches laitières, alors je sais le goût du lait.
Mmmmmmmmmmmmmmmmmm
:-{P

Mireille a dit...

Wow, le lait...C'est vrai qu'on en boit trop au Canada, et comme disait notre cher Foglia, les adultes n'ont pas besoin de consommer tout ce lait ! Et la plupart ne le digère pas, alors...

Moi je fais des calculs rénaux, alors le calcium et tout ça, j'évite! Mais j'ai parfois besoin de lait pour des recettes etc, et j'oublie qu'il y a toujours en quelque part du lait UTH ? enfin, qui se conserve plus longtemps, je vais regarder attentivement où il se trouve dans mon épicerie la prochaine fois que je fais mon marché!

Alors, ton sujet m'aura été très utile, finalement ! :)

coyote des neiges a dit...

Chèvre des collines, je m'insurge!!! On ne rajoute pas du calcium dans le lait, qui en contient naturellement! On y ajoute de la vitamine D (la vitamine-soleil), qui favorise l'assimilation du calcium.

Encore une chose qui manque au lait français, où le soleil fait pourtant si cruellement défaut en hiver...

Plus de renseignements sur le lait :
http://www.servicevie.com/01alimentation/alimentvedette/AVf_HTML/HTML_700c/773h.html

coyote des neiges a dit...

Hum... pour voir le lien au complet, il faut agrandir la fenêtre...

coyote des neiges a dit...

Mireille : On consomme TROP de lait??? Pourquoi Foglia ne dit-il pas qu'on consomme trop de liqueurs douces (sodas pour les Français)?

Quand on n'a pas d'intolérance au lait, il n'y a rien de nocif à en boire «trop», surtout si ça remplace un Coke ou un 7-up...

Anonyme a dit...

J'ai bu du VRAI lait de vache que je passais prendre à la ferme tout les jours, jusqu'à l'âge de 14 ans. Le jour ou les fermiers ont arrêter la production de lait...... j'ai arrêté tout simplement d'en boire, celui du commerce je le trouvais dégeu.......Et depuis j'en met un peu dans mon café et c'est tout. Peut être que si j'habitais au Canada j'en boirais encore tous les jours........

Anonyme a dit...

Tu as bien raison, ils sont fous ces français, c'est tellement meilleurs le lait frais avec son petit goût de noisette.
Petite, j'allais aussi à la ferme quand j'étais chez ma grand mère avec le bidon en aluminium, le lait était encore tout chaud( le fermier finissais de traire ses vaches, on savais à quelle heure y aller pour assister à ça. maintenat les enfants ne savent même plus d'où vient le lait, quand j'interrogeais les enfants de maternelle, ils répondaient que le lait viens du "supermarché bien sur.
Bien triste tout cela.....
Crazypatch

coyote des neiges a dit...

C'est vrai qu'il n'y a rien comme le goût du lait cru!!!
Malheureusement, la vente en est interdite au Canada, et les fermiers locaux ne veulent même pas tricher et m'en refiler un peu...

À défaut de lait cru, il y a le lait frais, qui a déjà beaucoup meilleur goût que le lait UHT...
En France le lait frais est disponible aussi, mais on dirait que personne n'en achète et on passe pour un extraterrestre quand on commande un verre de lait au resto!!!

Beo a dit...

Depuis quand peut-on trop boire de lait -frais-?

J'ai toujours trouvé que les européens en buvaient tellement peu que s'en est encore louche pour moi.

Mireille a dit...

Bien sûr, on boit trop de liqueurs douces aussi...Ce que je disais, c'est d'après le papier de Foglia qui en avait après le nouveau guide alimentaire canadien.

Mais il semblerait que l'être humain, passer un certain âge n'a pas ce qu'il faut pour bien digérer le lait. Et de plus, il y a de plus en plus de gens qui font de l'intolérance au lactose.

Je sais pas si on en boit trop, je sais que les Canadiens sont sans doute les plus grands buveurs de lait au monde. On a bien des vaches!

Francois et fier de l'Être a dit...

Mais comment faites-vous pour l'éternel dileme du réchaufage, avec une poche, vous ne pouvez pas faire comme cela : http://bof1er.blogspot.com/2006/02/faire-du-chocolat.html

coyote des neiges a dit...

Eh bin ya des poches, ya des briques, ya des bouteilles, ya de tout, mais en version fraîche plutôt que UHT.

J'ai bien dit «fraîche» et non «crue», donc pas besoin de faire bouillir non plus...

Je me demande ce que donnerait une poche de lait, au bain-marie... Faudrait bin que j'essaie. Si ça ne bout pas, ça ne devrait pas éclater, et je pense que le plastique est assez robuste...

Quelqu'un peut essayer pour moi? (Je n'ai pas de chaudron assez grand pour contenir toute une poche de lait)

Anonyme a dit...

coucou coyotte,
Ainsi, le Français, celui-là même qui va chercher son pain frais tous les jours à la boulangerie, peut se permettre d'aller chercher son lait uniquement tous les trois mois!!! MDR, c'est la modernité hélas, je regrette le bon goùt bien vrai du lait frais.

Félicitation pour ton blog, mumu est obligée de raser les murs dans son supermarché MDR
ginou

ritadaphné a dit...

J'aime particulièrement la photo numéro 3. Le pot bleu et surtout, le minou, qui semble vraiment découragé!.."pauvres humains"!..

Je reviendrai car il y a là, grande matière à discution...

Fredesk a dit...

Tu sais quoi, Coyote des neiges, ben malgré que ça ait l'air d'une vérité de la palice... ton sujet (à vrai dire TOUS TES SUJETS) est super au boutte du boutte de toutte. Ben c'est vrai. C'est informatif, pas juste pour les français. C'est drôle, ça donne le goût. Moi je dit : tu as du prof dans le sang, du publicitaire et aussi du vendeur dans le sang... t'es bourrée de qualités.
Enfin tu dois le savoir que tu es bonne, fine et capable (je me rappelle plus qui disait ça).

Mais ton blog, je l'adore. J'aime les souffeuses, les murs de neige, le lait, les bateaux, les pitous (chu allergique mais en photos ça va :) Bon j'arrête sinon je vais remplir un km de compliments. :o)

Fredesk a dit...

Bon le Fredesk il a changé d'adresse suite à un petit problème

voir le profil actwel pour la nouvelle ! ;o)

Doréus a dit...
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Doréus a dit...

Bonsoir!

Il semble que mon premier commentaire n'a pas passé... Je voulais te remercier, Coyote des Neiges, car ton message m'évite d'avoir à expliquer pour les lecteurs étrangers l'existence de poches de lait au Québec et en Ontario...

Je tentais d'expliquer dans mon blogue la situation en Alberta, où ces poches n'existent pas. J'ai mis un lien vers ton message pour ceux qui auraient besoin d'un peu d'information de base.

Merci pour cette description pleine d'humour.

Oh! et je me permets une mini-correction à la note historique. 1,3333 litre, c'est PLUS qu'une pinte (1,057 l). D'ailleurs, les pichets à lait plus vieux sont trop petits pour les sacs actuels, dont la partie qui dépasse a tendance à s'écraser dans les vieux pichets car les sacs sont plus longs (expérience vécue).

Et un truc appris de mon ancien coloc franco-ontarien pour faciliter le versement du lait: on coupe les deux coins, comme ça l'air entre mieux dans le sac et cela évite que le sac cherche à sortir du pichet en versant (évidemment, alors, il ne faut pas à tenir la poche avec le pouce sur la poignée, sinon, attention aux dégâts si le sac est plein, mais ce n'est plus nécessaire!).

coyote des neiges a dit...

Oui, je me souviens des vieux pots à lait, j'ai investi (1,99 $) dans un nouveau et depuis je n'ai plus de problème de poche!!!
(Moi aussi j'ai eu des expériences vécues!!! )

vpaquita a dit...

Bonjour coyote je me suis bien amusée en lisant ton blog quel humour! Il me conviens parfaitement les sanisettes!!!!! Un régal, quand au lait:))) je comprend que tu l'ai refusé :"du lait écrémé en poudre" BERRRRRK! Y sont fou ces Français comme je te comprend ! Figure toi que l'on vas arrêter, nous avons lu que ce lait c'est de la "mardre blanche" en France on s'enfile n'importe quoi mais quand j'étais petite j'habitais à la campagne et tous les jours le laitier venais nous apporter le lait frais à la maison un régal! Tout à été détruit par Nestlé et compagnie qui à convaincu le gouvernement que le lait frais ce n'étais pas bon et depuis on n'a le lait stérilisé standardisé homogénéisé qui nous donne plein de cholestérol ! Tout bénef pour le labos qui nous fabriquent des médicos qui nous détruisent les os et les muscles pas mal! Bon j'arrête ma coyotinou bises de ta Vivi @+

coyote des neiges a dit...

Hihi chez nous on accuse l'industrie laitière de pousser la consommation de lait.
Mais moi, m'en fous, je trouve que ça y en a bon pis c'est tout...

Et le lait cruuuuu mmmmmm, si bon! Mais interdit chez nous, snif snif...

Steflo73 a dit...

Coyotte, je suis tout à fait d'accord avec toi et pourtant je suis une Môdite Française de France mdr... Ou est donc passé notre Lait Cru pour la consommation en France ? Ben c'est depuis les années 1900 ou il y a eut une très grande contamination de lait cru, et depuis on a casiment éradiqué le lait cru à la consommation personnelle sans qu'il soit transformé. Grossière erreur pour ma part, car le lait cru, contient ses propres bactéries de défence et surtout, des bactéries pour assimilé tous ses bien faits, il est donc important de le consommer cru, sans le faire bouillir ... D'ailleurs ne ventons pas les mérites des enfants allétés au sein de leur mère? Si, et c'est aussi du lait cru... Monde encré de mordernisme? Peut-être, mais monde encré de marketing pour le buisness OUI. Bon heureusement pour nous Français, l'opignon publique commence à changer, et nous allons chercher notre lait cru directement chez le procudteur, laissant volontier au grance suface ( et pas épicerie, une épicerie est l'équivalant d'un dépanneur chez vous) faire leur gueurre du lait parmis la grande panoplie de marque.

coyote des neiges a dit...

Comment ne pas être d'accord avec tout ce que tu dis!!!

Mathieu Bouchard a dit...

La pinte américaine (US quart) est de 946 ml, tu as fait ta conversion à l'envers. Mais à ce que je sache, le Canada utilisait la pinte impériale, 1137 ml, ou du moins, ça expliquerait en partie le format 4 tiers de litre par sac. La conversion officielle au métrique date des années 70/80.

Le lait UHT s'utilise encore à certains endroits au Québec et je peux vous jurer qu'aux Îles-de-la-Madeleine il est plus populaire que le lait pasteurisé normal, tandis que le UHT est pratiquement inexistant à Montréal.

Le lait cru, quant à lui, ne se retrouve pas dans les épiceries, à ce que je sache.

Hyacinthe est un nom masculin avec un h muet, donc on prononce "Sainte" mais on écrit "Saint".

coyote des neiges a dit...

Pour Saint-Hyacynthe, tu as raison, c'est masculin.
Pour ce qui est des pintes, en 1970 j'étais née et je t'assure qu'une pinte était plus grosse qu'un litre!
Il s'agissait des pintes impériales, bien sûr, nous avons été colonisés par les British, je te rappelle!
Pourquoi ça expliquerait en partie??? Ça explique tout court pourquoi on retrouve des poches de 1,333 litres dans un sac.

Je n'ai jamais prétendu que le lait cru se retrouvait dans les épiceries au Québec, au contraire, il est strictement interdit d'en vendre. En France, par contre, on le retrouve dans les grandes surfaces. Pas toutes, mais on en trouve.

Aux îles de la Madeleine, les vaches doivent être plus rares que dans le reste du Québec : partout au Québec, pas juste à Montréal, le lait frais est plus populaire que le lait UHT (sauf dans le Nunavik...)

marie a dit...

Je te remercie pour ce blog car je cherchais o¡u on pouvait trouver du lait UHT au Québec pour faire mes yaourts!!!

coyote des neiges a dit...

Tu peux aussi le faire avec du lait frais, mais il faut que tu le chauffes à 82°C, puis que tu le fasses refroidir à 42°C avant de mettre ta poudre de perlimpinpin...