dimanche 8 avril 2007

L'eau de Pâques

Je vais renouer avec une tradition que j'avais abandonnée depuis plus de 10 ans. La cueillette de l'eau de Pâques!

La quête semble simple : ramasser de l'eau d'une source, le matin de Pâques, avant le lever du soleil.

J'ai une source pas loin de chez moi. Enfin, un ruisseau qui passe, à 700 mètres.


Sauf qu'en hiver, les choses se compliquent un peu. Surtout dans le noir...


Bref, il me faut préparer mon équipée soigneusement.

Premièrement, je choisis l'autre côté du ruisseau, moins à découvert, où je suis moins susceptible de recevoir un coup de fusil du voisin en colère.


La tâche n'est pas facile en hiver...


Mais, après tout, ça pourrait être pire... Il y a quelques jours, j'aurais dû creuser avec une baguette de sourcier pour localiser le ruisseau.


La veille, je vais déjà «préparer le terrain», littéralement. Je piétine soigneusement un petit chemin pour pouvoir me rendre, dans le noir, au ruisseau. Aidée par les chiens, bien sûr!


Je me trouve un bâton de pèlerin, pour tâter le fond de la neige et éviter de tomber dans le ruisseau...


Je prépare d'avance mon équipement : un gobelet attaché à une corde, qui me permettra de ramasser l'eau sans avoir à me pencher et planter la face la première dans le ruisseau glacé. L'ouverture étant vers la poignée, lorsque la tasse sera couchée au fond du ruisseau, l'eau pourra s'y engouffrer. Lors de la remontée du contenant, poignée et ouverture vers le haut, l'eau restera prisonnière à l'intérieur. RUSE!!!


Le soleil se lève, en ce matin de Pâques, à 05h57. Pour que l'eau de Pâques ait des vertus divines, je dois la ramasser avant le lever du soleil. Mon horaire est soigneusement calculé :
05h10 : le cadran sonne!
05h15 : je suis dehors, en route.
05h25 : j'arrive au ruisseau.
05h35 : mission accomplie, je pourrai rentrer.
05h45 : je rentrerai à la maison, victorieuse, pour boire mon café et composer mon blogue.
(Le soleil ne sera pas encore levé, Dieu sera content.)
10h00 : je regarderai «La mélodie du bonheur» qui passe à la télé.

Tout se passe comme prévu.

Je sors dans le matin glauque...


Je chemine, solitaire, dans l'immensité neigeuse, affrontant le vent, le froid et les bêtes sauvages, pour la plus Grande Gloire de Notre Seigneur... et pour mon blogue!


Arrivée sur place, je retrouve facilement mon petit chemin...


Et mon bâton de pèlerin...


Au niveau du ruisseau, je jette ma ligne à l'eau.


Ma ruse a l'air de fonctionner! (Pourvu que Dieu ne s'aperçoive pas que je triche!!!)


Ouiiiii! J'ai un peu d'eau au fond de ma tasse!!!


Je m'en contente, et je décide de rentrer, la précieuse tasse à la main, tous mes péchés pardonnés, avec un sourire exalté d'illuminée fanatique!


Et dans toute cette équipée, je n'ai rencontré personne! Dommage... je me voyais bien, guidant héroïquement une colonne de pécheurs désemparés avec mon bâton de pèlerin, au travers de cette montagne de neige insurmontable... pour juste 5$ chacun!

Non mais quand on y pense, c'est scandaleux! Quelle gang d'impies et de mécréants, au village, s'il n'y a que moi pour se lever avant l'aube pour aller chercher de l'eau de Pâques!!! Les traditions se perdent!


30 commentaires:

Anonyme a dit...

Cheers!

ritadaphné a dit...

Ouais, santé!..Avec cette témérité, la pneumonie n'est pas loin!!! Mais on ne s'appelle pas "coyote des neiges" pour rien.

Chez-nous au LAC, avec la belle neige fraiche et toute propre, je ferai de la tire d'érable sur ma galerie, cet après-midi. C'est mes tourterelles tristes qui seront contentes!!!

P.S. Ton eau ressemble drôlement à celle de mon robinet!.
Ritabisous.

lebressan a dit...

une tradition que je connaissais pas.. Merci de cette découverte et bravo pour l'expédition réussie à 100%

Le bressan, de France

Perlethorens a dit...

Alors là, je n'en reviens pas!! Se lever avant l'aube pour aller chercher de l'eau de Pâques,passe encore...mais dans un gobelet en plastique, ça dépasse l'entendement.
Et si tu la congèle pour l'année prochaine, ça marche aussi ??

coyote des neiges a dit...

Quoi? Il fallait un contenant spécial??? Pourtant la légende ne précise pas...

uguetta a dit...

quel courage !!!! elle était bonne au moins ?

waldo a dit...

ouais ? tu l'as bu ?
et c'est quoi les conséquences divines ? car vu les emmerdes que j'ai en ce moment, j'aurais dû aller en chercher à la Seine !

Mireille a dit...

Tu es bien courageuse en tout cas, tout ça pour ton blog ! :) Clap, clap, clap....

coyote des neiges a dit...

Uguetta : QUOI??? FAUT LA BOIRE???

Waldo : euh... non, en fait je ne sais pas trop ce que je dois en faire... Faudra que je demande au curé, mais ça me gêne vu que je n'ai pas payé ma dîme!

Mireille : pas que pour mon blogue... pour le salut de mon âme!!!

MOM a dit...

c'est la première fois que j'entends parler de cette tradition que j'aurais pu mettre en ratique sans trop faire de chemin puisqu'un ruisseau court au bas de chez moi!

tofsi a dit...

Je ne connaissais pas aussi.
L'année prochaine je demanderais à mes parents de rouvrir la vanne de la fontaine du jardin pour que l'eau de source arrive à moi toute seule!

Denis LAGARDE a dit...

Et maintenant, tu es :
>plus jeune
>plus riche
>plus _ _ _ _ _
???

;-{)

coyote des neiges a dit...

Mom : Vu le nombre de personnes qui n'ont jamais entendu parler de cette tradition, je me demande si la copine qui me l'a apprise ne me niaisait pas???

Tofsi : Ah non! C'est triché!!!

Denis : Euh... disons que j'ai tout simplement une cochonnerie de plus qui traîne sur mon comptoir de cuisine puisque je ne sais pas trop quoi en faire!!!

Beo a dit...

Meuh non: c'est une réelle tradition par contre il n'a jamais été dit de la boire. À mon souvenir: elle sert un peu comme l'eau bénite, genre.

J'ignorais que t'avais un voisin en maudit... tu devrais peut-être te servir de ton eau de Pâques pour le ramener de meilleure humeur ;)

coyote des neiges a dit...

Béo : ça fait quoi, de l'eau bénite??? Je devrais peut-être aller la vendre à prix d'or au curé???

Non, en fait, mon voisin, je ne le connais même pas... Mais bon, je ne voudrais pas qu'il lâche ses boeufs (pas les flics, mais les vaches) sur moi!!!

Beo a dit...

Hihihi! Ses boeufs en pleine nuit hivernale? Bon ok: printannière?

Pour l'eau bénite... t'es mal partie parce que le curé est pas mal auto-suffisant... vu que c'est LUI qui bénit l'eau ordinaire, à volonté. ;)

chèvredescollines a dit...

Pauvre toi, je trouve que tu t'es donné bien du mal pour quelques onces... imagine, tu aurais pu soigner tes bobos du corps ou de l'âme(???)avec cette eau et te purifier de tes mauvaises pensées, te protéger des orages etc... Là, je suis pas sûre que tu en aies assez !!! L'an prochain, appote un seau avec un couvercle...

coyote des neiges a dit...

Béo : le curé utilise l'eau du robinet??? Tu m'enlèves toutes mes illusions! Je viens de perdre la Foi!!!

Chèvredescollines : je ne pense pas que je mettrais cette eau sur mes bobos si les vaches chient dedans...

Mireille a dit...

Ben utilises la pour arroser tes plantes, tu verras si elle a vraiment des vertues quelconques...avant de la boire ou de la mettre sur tes bobos! ;)

coyote des neiges a dit...

J'en ai assez pour arroser un cactus... Tiens, j'ai un aloès, s'il est arrosé à l'eau bénite, ça va peut être décupler ses vertus thérapeutiques???

sylvie89300 a dit...

hello, coyote!! pourquoi y aller si tôt? c'est toujours avant le lever du soleil pour quelqu'un quelque part!! donc, l'heure, pas plus que le contenant ne comptent..
en allant plus loin.. ou plus près en l'occurence, tu achètes une bouteille d'eau de source qui a été puisée quelque part, n'importe où, avant le lever du soleil dans une source à n'importe quelle heure, vu que c'est toujours le lever du soleil pour quelqu'un quelque part (bis repetita), etc.. etc..
et tu évites de te les geler!!
pas bonne mon idée, hein?????

coyote des neiges a dit...

Bon, à Pâques prochain, je ferai un reportage sur comment, en plein milieu de l'après-midi, j'ai ouvert une bouteille d'eau de source achetée en spécial chez IGA...

pods a dit...

Sussss au mécréant !! tsss:: tout se perd ma pôvre p'tite dame !
Allez .. espérons que les chiens n'ont pas pissé dedans avant :-)

Beo a dit...

Bon compromis d'arroser ton aloès!

Pour l'eau bénite... j'ai aucune idée mais c'est sûrement pas de l'eau de Pâques, une pareille quantité sur une année lol!

Frederique a dit...

Bravo, ca c'est de l'aventure et de la perseverance !!! Sympa cette idee d'eau de Paques... mais je ne ferais pas ca ici au Mexique, il faut aller tres tres TRES loin pour trouver de l'eau douce !

sylvie89300 a dit...

quand même un bien beau paysage!!

Anonyme a dit...

Es-tu folle????? Debout avant le soleil, ca n'a AUCUN bon sens!
Aurelie au Canada

coyote des neiges a dit...

C'est pas ma faute si le soleil fait la grasse matinée!!!

Lui-là a dit...

J'ai hâte au reportage de Pâques prochain. ;o))

Syl a dit...

Cela faisait un bon moment que je n'étais pas passée par ici mais je vois avec bonheur que tu n'as pas perdu ton humour et que tu es toujours prête à tout pour le salut de ton âme et pour nous faire rire... pour ton âme, je ne sais pas si la récolte de se fond d'eau suffira (lol) mais pour ce qui est de me faire rire, c'est méga réussi (lol).
Bisous et à bientôt,
Syl