mardi 5 juin 2007

Visite à Versailles!

Nous sommes allés visiter les parcs de Versailles! Nous avons boudé le château pour nous concentrer sur les parcs...

De toute façon, à voir la queue qu'il y avait, ce n'était pas très tentant d'y entrer :

Oh, pardon! Ça, c'est la queue pour les toilettes!

La beauté du château de Versailles est très surfaite, finalement...

Oh, pardon! Ça, ce sont les échafaudages car ils nettoient la surface de la pierre...

D'ailleurs, parlons-en, du nettoyage! L'aspect tout neuf de la pierre lui donne un air artificiel... Le château a perdu la patine du temps (lire «sa crasse»). Par contre, il a déjà été neuf, ce château... N'est-ce pas ainsi que Louis XIV le voyait, à l'époque??? Le pauvre, il n'a pas bénéficié de la patine du temps (la crasse noble), quoique...


Fi du château, nous avons marché jusqu'au potager du roi. Ici, les artichauts du roi.


Et là, le nid de guêpes du roi (photographié au zoom 12X car j'ai peur des guêpes!)


Et voilà les punaises du roi!



Après avoir reluqué toutes les merveilles qu'offraient le potager du roi (dans un prochain post je vous montrerai les bécosses du potager du roi!), nous décidons de passer au hameau de la reine, à l'autre bout complètement du domaine royal...


Puisque le trajet est long, nous pique-niquons en route, sur un banc public, du saucifflard royal, du coke royal, des chips royales, nous faisons des petits sandwiches pas de croute, comme des clodos royaux...


Nous repassons par les jardins du château...


En passant par la fontaine de Poséidon...


...nous voyons les fontainiers à l'oeuvre...

On dit que des domestiques étaient chargés d'ouvrir les vannes des fontaines au passage du roi, et de les refermer après son passage... Je me demande comment ils faisaient sans cellulaire ni walkie-talkie!!! (J'ai lui ça dans le site officiel, une mine de renseignement!)

Bref, nous marchons jusqu'au Grand Trianon...


Et sa grille digne des films d'horreur (bien que dorée)


Et nous trouvons enfin, beaucoup plus loin, le fameux hameau de la reine, là où elle s'amusait à se faire passer pour une bergère...

Je l'imagine, des tites fleurs dans les cheveux...

...à chanter «chansooooon des colliiiiiines» telle une Julie Andrews qui se libère des petits tracas quotidiens...

Le paysage est bucolique à souhait!


On se serait cru à Disneyland, ou plutôt au Parc Astérix...


C'était plein d'animaux, tel ce bouc à 4 cornes...


Un poulailler bien particulier...


Il y avait des carpes plein les petits ruisseaux...


... qui accouraient pour réclamer à manger aux passants sur les petits ponts...


La «maison de la reine», aux escaliers délabrés...


La Tour


Et bien d'autres merveilles, qui forment un petit village bucolique. Tels ces étangs à grenouilles qui s'amusaient comme elles le pouvaient :




Et quand la Reine se fatiguait de jouer les bergères, elle allait, près de son célèbre petit Trianon :


... dans son pavillon français :


... d'un intérieur tout aussi modeste :


Tout de même, les terres de la reine regorgent de contrastes... Il y avait une exposition de bonzaïs :


Et juste à la sortie du pavillon d'exposition, un séquoia vieux de plusieurs centaines d'années...


Des arbres que Marie-Antoinette elle-même a dû voir grandir...


Parlant d'arbres...
Au retour vers le château, je ne peux m'empêcher de prendre en pitié ces arbres qui ont subi la «coupe caniche», qui sont déguisés de façon ridicule en Donald Duck...


Les tailleurs d'arbres, qui se prennent sans doute pour de grands artistes, transforment les rangées d'arbres en leur donnant l'aspect d'un train de marchandises.

Je ne crierai pas au génie en voyant le résultat...

Vers 17h, tout le monde se réunit au bassin de Neptune pour le spectacle des grandes eaux.


Il y a de la musique, les fontaines fonctionnent... Mais j'attends en vain un spectacle quelconque. Je m'attendais à ce que les jets dansent, jaillissent tour à tour au rythme de la musique, ou quelque chose comme ça. En vain. Pourtant c'est ce qu'on m'avait dit...

Tant pis, je vais vous mettre ma version à moi des grandes eaux musicales :

Grandes eaux musicales 2
Vidéo envoyée par coyotedesneiges

13 commentaires:

Mireille a dit...

Super ton reportage, je suis allée visiter Versailles il y a longtemps lorsque le Château avait sa patine du temps...mais l'intérieur aussi semble artificiel, ça fait film...

Mais c'est toujours intéressant l'Histoire...et les jardins sont magnifiques, j'espère avoir le temps d'y faire un tour un jour.

coyote des neiges a dit...

Si tu veux mon avis, Paris en entier fait «film»!!! C'est ça qui rend Paris la ville la plus drôle au monde!

Lui-là a dit...

En tous les cas, merci pour ce superbe billet. Très intéressant : je ne savais pas que Versailles, c'était tout ça aussi. En fait, c'est curieux, suis allé dans ce coin de la France des douzaines de fois et jamais songé à entrer visiter !!! J'ai vu tout ce que la France possède de cathédrales et de châteaux mais j'ai oublié Versailles ! ;o)

Merci encore.

Francois et fier de l'Être a dit...

Durant les 20 ans que j'ai passé à Paris, j'ai du passer pendant une dizaine d'année devant les grilles du chateau sans jamais y mettre les pieds. Ce n'est que lorsque j'ai quitté Paris que j'ai eu la curiosité d'y mettre les pieds.
C'est grand, grandiose, mais cela ne m'a pas plu. Trop "Touristique" je trouve.

coyote des neiges a dit...

Lui-là : C'est rien encore, tu n'as pas vu mon reportage sur les bécosses du potager du roi!!!

François : tôt le matin, il n'y a pas grand monde dans les jardins et dans le hameau, c'est mieux... On peut mieux se prendre pour Marie-Antoinette (ou Julie Andrews, c'est selon)

bidouille a dit...

Kikoo coyote

bon apparement les jardins de versaille ca t'a pas trop plus, ils sont sympa mais le soit disant spectacle sont lumiere et eau c'est pas terrible je confirme pour y avoir été avec le conservatoire de musique sur une thematique spéciale musique. Par contre j'ai adoré la visite que nous avons faites, y'avait pas trop de monde ce jour la puisque on visitait les sales interdites au public. Notre guide etait très interessante.

Sinon tes guepes, j'ai l'impression que c'est un essaim d'abeille c'est donc inofensif normalement. Y'a meme des gens qui s'amuse a chopé la reine et se la poser sur eux, dans ces cas la y'a tout l'essaim qui suis et ils sont recouvert d'abeilles.


Bon moi je le ferai pas non plus.

coyote des neiges a dit...

Bidouille : ah non, j'ai adoré ma visite, il y a encore beaucoup à voir encore, j'y retournerai sûrement!!!

Ça me fait juste un peu de peine de voir ridiculiser des arbres transformés en caniches... Et je m'attendais à plus du spectacle des grandes eaux!

Pour les abeilles, j'ai toujours eu du mal à les distinguer des guêpes, même brodées sur mes jeans!!! :)

Anonyme a dit...

Belle balade tu fais un excellent guide. Je n'aime pas les arbres à la coupe caniche, par contre la comparaison j'ai adoré. Myricoud

ritadaphné a dit...

Tu sembles porter un intérêt immodéré pour les bécosses, mais bon, je ne suis pas madame Freud...
Ta version des "grandes eaux" est géniale...! Je suis encore crampée!...,de rire! Y a pas à dire , tu as de la suite dans les idées....Joli reportage et texte savoureux.

coyote des neiges a dit...

Oui, les bécosses c'est un peu ma marque de commerce!

Beo a dit...

Géniale la vidéo des grandes eaux!

Merci pour cette visite guidée... très à mon goût!

Shandara a dit...

Ahhh! Belle visite! J'ai mon grand qui me demande d'y aller à chaque fois que je parle de Paris, va falloir s'y mettre un de c'tes 4!

Anonyme a dit...

Super les grandes eaux musicales.
très belles photos de versailles
mais pour trouver les becosses, heureusement que tu nous montre les chemin. il ne faut pas être trop préssée.......
Crazypatch²