samedi 4 décembre 2004

In France, they speak French!

«Stop» français.


«Arrêt» québécois... (Ne vous laissez pas tromper par le drapeau français en arrière-plan, il n'est là que pour donner un cachet français à l'auberge québécoise... )


En France, le stationnement n'est jamais interdit. Il est seulement gênant. Comme les Français ne sont généralement pas gênés, ils ne se gênent pas pour stationner n'importe où. Chose curieuse, quand il est payant, le stationnement perd son nom au profit de «parking»...


On peut lire sur ces affiches : «Best Bazar», «Mighty Way», «Box Telecom». Vive la France!


Dans les super-marchés français, les «caddies» sont loués 1 Euro, et sont enchaînés les uns aux autres. Pour ne pas se faire voler. Au Québec (voir photo), ils sont en libre service, les clients les ramènent d'eux-même dans l'espace prévu du stationnement (et non du «parking») et on les appelle «chariots».

8 commentaires:

e-diote a dit...

Loués, loués, c'est viiiite dit ! Madame, je trouve que vous allez vite en besogne dans vos médisances sur mes chers con-patriotes : loué n'est pas adéquat car quand on loue, on paye et on ne revoie pas ses sous. Alors que là, le caddie ne fait que les conserver à titre de caution au cas où un con de Français aurait l'idée de voler le caddie pour bénéficier de son esthétique toute relative en le mettant au fond de son jardin !

Et, de fait, sachez que la mesquinerie des français n'a d'égale que celle des hollandais : ils ramènent leur caddie pour récupérer leur pièce et non pour faire oeuvre d'ordre et de propreté !!!

coyote des neiges a dit...

Si, si, loues! D'ou l'expression religieuse : "louons le Seigneur!"

laurentdebx a dit...

En fait on appelle cela une location à fond perdue quand un crétin vous vole le chariot pendant que vous faites vos courses et que vous avez eu le malheur de le laisser seul qques secondes

Anonyme a dit...

Alors la, non, moi je dis non, non et non!!! J'entends dire partout que les Francais usent et abusent des anglicismes alors que les Quebecois eux utilisent la langue francaise en toute circonstance. On nous ressort a chaque fois le coup du parking/stationnement et du shopping/magasinage. Mais franchement, qui est-ce qui dit de qqn d'un peu fou qu'il est fucké, qui parle des brake de sa voiture, qui deale avec un probleme, qui fait du shipping ? Cibole... J'entends des anglicismes toute la sainte journee au Quebec. Alors je propose de couper court aux reflexions sur ce sujet : on fait tous exactement la meme chose!
(PS : merci pour le precision crotte de fromage/fromage en crotte sur mon blog)
Aurelie au canada
http://aurelie-au-canada.over-blog.com

coyote des neiges a dit...

Oui, mais la différence c'est que chez nous on a honte de parler comme ça, ça démontre qu'on est assimilés (c'est la langue de l'envahisseur). Tandis que les Français sont fiers de montrer qu'ils parlent l'anglais, il y a moins de connotation historique...
Imagine si Hitler avait gagné la guerre et que votre langue était émaillée d'allemanismes!!!

passantine a dit...

C'est vrai que ca fait drole/et un peu honte d'entendre des etrangers parler le francais mieux que soi.Un jour dans un bus qui passait devant le Parlement j'etais assise pres d'une Africaine qui m'a demande:"Et cela,qu'est-ce?" Elegant,economique,clair...J'en suis restee bouche bee.

Ca fait 20 ans que le franglais est a la mode en France.Les magazines sont truffes d'horreurs telles que "la coolitude","les vintageries",et meme"une bitchy bourge" (!!!),je ne me donne meme plus la peine de les lire,de la pretention a mon avis.
Je ne comprends pas mes compatriotes,s'ils aiment l'anglais tant que ca ils n'ont qu'a l'apprendre serieusement.

Ceci dit certaines expressions sont pratiques.

coyote des neiges a dit...

Oui, les expressions «fun»!

Fredesk a dit...

Entécas, y a rien qui m'horripile plus que d'entendre un français de France au Québec qui s'essaie à sacrer en québécois. C'est déjà pas beau en québécois mais dans dans le langage pointu d'un français, c'est plus un «sacre», c'est un vrai blasphème ! :-)