dimanche 2 avril 2006

C'est don bin compliqué faire des bagages, bonyeu!!!

Je m'ennuie du bon vieux temps où on avait des bagages mous : des tites culottes, des chaussettes, des gilets pis des pantalons. À la rigueur une brosse à dent.

Pourquoi maintenant le moindre déplacement doit être accompagné de l'ordinateur portable, de son fil, de sa souris, du cellulaire, de son chargeur, de l'appareil photo numérique, de son chargeur, du fil pour connecter à l'ordinateur, des CD de sauvegarde...

Elle est où, la simplicité volontaire??? Même avec la meilleure volonté du monde, j'ai besoin de tous ces trucs fragiles. Qui dit «fragile» dit linge pour les entourer et les protéger. Le problème moderne c'est qu'on n'a plus assez de linge dans nos bagages pour protéger notre stock électronique. Résultat? Je dois les entourer de papier à bulles. Gaspillage d'espace de stockage.

On a droit à 20 kg. La valise vide (à armature renforcée pour protéger notre stock électronique) pèse à elle seule quatre kilos. Ajoutons 4 cannes de 500g de sirop d'érables pour amis variés, on arrive tout de suite à 6 kg. Le stock électronique pèse 2 kg. J'amène quelques livres pour lire dans l'avion : 1,5 kg. La trousse de toilette pèse bien 0,5 kg (encore heureux que je ne me maquille pas!)...

On est rendu à 10 kg et j'ai encore rien mis de bagage mou. Et les cadeaux? Et les trucs que les uns et les autres me demandent de transporter de l'«autre côté»?

Je sauve un peu de poids en mettant les trucs les plus denses dans mon bagage à main, qui est compté à part. Celui-ci approche les 8 kg. (Ne pas oublier d'enlever le coupe-ongles sinon je vais me faire blaster par les douaniers, ou pire, me faire confisquer mon coupe-ongles!).

Je peux aussi mettre des choses dans ma banane. Celle-ci est attachée autour de ma taille, donc elle fait partie intégrante de moi-même. Ils ne vont tout de même pas me mettre sur la balance et me dire de perdre du poids!!!

Bon, c'est pas tout, ça, je dois encore sortir pour déblayer mon char et pelleter un peu mon entrée. Bin oui, le Jour où je pars, il faut qu'il y ait une tempête de neige! Le temps est détraqué! C'est la faute du bagage dur!

12 commentaires:

Beo a dit...

Nonnnnnnnnnnn faut pas qu'y aie de tempête certain! Ni avant! Tu as bien raison pour tous les bidules qu'on doit traverser si on veut utiliser nos appareils... ben tannant!

Tu vas passer Pâques de ce bord-ci de l'océan?

France a dit...

Ben oui, toi, il tempête à matin! Je te souhaite une route sans encombre - et te dis bravo pour ta gestion des kilos, hihi! :)) Bon voyage!

Lou:) a dit...

Euh, tu savais que l'ordi portable peut être amené sur l'avion comme un autre "bagage à mains" ? C'est pratique et ça sauve des kilos :)

Sinon, bon voyage à toi :)

Pique a dit...

Faut que tu soudoyes un beau steward pour te faire passer des bagages !!!
S'il s'appelle Paul c'est encore mieux ...

Fanfreluche a dit...

Juste un petit conseil de voyageuse aguerrie : les livres que tu prends pour lire dans l'avion, il vaut mieux les mettre dans le bagage à main aussi, parce que des fois ils ne nous laissent pas descendre en soute en plein vol pour aller chercher un livre ! Et puis ça fait toujours ça de gagné.

Shandara a dit...

aie aie aie... je te trouve courageuse, défaire et refaire sans cesse... moi une fois par an ça me va ! ;)

dieudeschats a dit...

Wouaiiiis, des papiers à bubulles !!! :)

coyote des neiges a dit...

dieudeschats : je savais bien que je t'attirerais ici avec du papier à bulles!!!

dieudeschats a dit...

Les chats aussi ça marche bien pour protéger le stock électronique, suffisamment doux et résistant à la fois ;-)

Fredesk a dit...

Étant donné que vous vous promenez au-dessus des océans si souvent, ça serait pas plus économique (en temps) d'en avoir un au Québec et un en Europe ? :)

Fredesk a dit...

Un ordi s'entend, avec les bidules.

coyote des neiges a dit...

Ah non! Avec tout le transfert d'information nécéssaire à chaque fois, y as-tu pensé???