mardi 26 avril 2005

E-diote et Coyote à Paris

Cette semaine, c'est moi qui sors E-diote! Elle vient à Paris, je lui en fais donc donc découvrir les merveilles, en bonne Parisienne. Même si elle a habité 13 ans à Paris et que j'arrive du fond de ma campagne québécoise.

Merveille des merveilles, je l'amène donc... À LA FOIRE DU TRÔNE!!!

Elle n'en revient pas de tout ce qu'elle voit! Elle mitraille tout! (D'ailleurs on verra bien dans son blogue dès qu'elle sera de retour dans son Amsterdam périnatal)
J'ai presque honte, elle fait vraiment touriste, pfffft!

Mais enfin, depuis le temps que nous nous sommes promis des tours de manèges, nous allons nous lâcher lousses dans la foire! Point de Doedoe ou de Chéri (nos trop sages conjoints) pour nous stopper!

Nous commencons sagement par un tour de grande roue, histoire de se repérer et choisir avec soin notre machine à vomi...


Nous trouvons notre bonheur !
Nous nous dirigeons vers cette machine infernale, sans remarquer qu'il n'y a que des petits jeunes de 17 ou 18 ans. Même que ma voisine de siège, qui semble nerveuse, est drôlement rassurée de voir arriver les deux mémés (nous).

Bien sûr, j'avais vu que c'était inscrit «extrême» sur l'affiche, mais bon, si E-diote y va, je peux bien y aller...

C'est parti! Hurlements, souffle coupé, poumons écrasés sous l'accélération folle, c'est presque un entraînement d'astronaute, avec mouvements rotatoires, giratoires et transitoires, le tout la tête à l'envers et dans les trois dimensions à la fois. Nous demandons tous grâce, mais comme nous sommes lundi après midi et qu'il n'y a pas grand-monde, le responsable se fait plaisir et nous torture pendant trois tours avant de nous relâcher enfin!

HUuuuuuuu! pouf, pouf... Gaaaaaaaaaaaa....

Malgré nos airs bravaches, E-diote a mal au crâne, et moi j'ai mal au coeur. Nous trouvons une terrasse pour nous remettre de nos émotions et prendre un petit thé qui nous remettra d'aplomb!

Au bout de quelques minutes, nous sommes de nouveau fraîches et disposes et prêtes à nous relancer dans la bataille, filant vers de nouveaux manèges et de nouvelles aventures!!!


3 commentaires:

julie70 a dit...

Regarder et photographier fait moins mal au coeur, c'est sûr.

e-diote a dit...

Quelle rigolade de retrouver ce post un peu par hasard.

Je nous revois l'une et l'autre completement explosees par le tour de manege super hard tiens.

AHAHAHHA

coyote des neiges a dit...

Ahahahahah! oui, je me souviens parfaitement! On a bien ri (après que le mal de coeur soit passé!)