jeudi 7 avril 2005

Revenons à la télé-réalité : On a échangé nos mamans

Je reviens avec la télé-réalité, cette fois-ci je vais vous tamponner les oreilles (ou plutôt les yeux) avec «On a échangé nos mamans»!

Comme d'habitude, n'étant pas une fan de ce genre d'émissions, je l'ai écoutée en diagonale, tout en lisant «Anges et Démons» (dont je vais bientôt vous bassiner l'écran) pendant que mon chéri était vissé sur la télé.

Il s'agissait d'une Française et d'une Québécoise qui sont parties vivre une semaine dans la famille de l'autre. Avec le mari de l'autre aussi, mais compte tenu de la présence constante des caméras, je ne crois pas qu'il y ait eu quelque entourloupette de ce côté.

La Québécoise arrive en France, elle est ravie. La Française arrive au Québec : surprise, elle râle. Oui, la pauvre, comme elle se plaît à le répéter, elle s'est tapé 12 heures de voyage, car elle devait se rendre en Gaspésie. Mais on oublie que la Québécoise aussi s'est tapé 12 heures de voyage.

Oui, il faisait froid. Mais, pauvre crétine, quand on va au Québec en plein hiver, il faut s'attendre à ce qu'il fasse un peu froid. Et qu’on ne me dise pas qu’elle ne savait pas qu’elle irait dans un autre pays que la France, il a bien fallu qu’elle apporte son passeport! «Mais qu’est-ce que je suis venue foutre dans cette galère!» se lamente-t-elle constamment. On se le demande aussi. Quand on ne peut pas s’adapter, on reste chez soi et on écoute la télé-réalité.

La réalisation de cette émission est française. La chaîne M6 a donc choisi les lieux. Aaaallez, du côté québécois : une cabane au fond de la forêt, qui chauffe au bois, et qui fait du sirop d'érable. De quoi nous faire passer pour une belle gang d'attardés. Ils avaient tout de même l'électricité. Et pas de tête d'orignal au-dessus du foyer.

Du côté français, on est aussi allé dans les clichés. Râler comme ça, c’est pas possible! Rien ne trouve grâce aux yeux de Madame. Elle confie même à la caméra (sa confidente et meilleure amie, dans ce pays de sous-développés congénitaux) qu’à part parler de son métier, il est très difficile d’avoir une conversation suivie avec le bûcheron inculte chez qui elle a atterri. Elle n’a peut-être pas considéré que le bûcheron n’avait peut-être rien à dire à la poupounne qui est arrivée chez lui en babounnant, et que ce qui se porte de nos jours à Lutèce le laisse certainement indifférent.

Du côté québécois, M6 fournit des sous-titres. Bien sûr, nous sommes des sauvages qui ne savons pas parler, nous avons un accent incompréhensible, n'est-ce pas??? Et la pauvre Française, qui n'avait pas droit aux sous-titres, devait se débrouiller parmi ces sauvages sans rien comprendre... Et moi, quand je vais en France, est-ce que j'en ai, moi, des sous-titres???


Bon, avant de me pomper encore plus, je vais vous laisser méditer là-dessus… Gênez-vous pas pour commenter, même si vous n’avez pas regardé l’émission et que vous n’y connaissez rien, moi-même ça ne me gêne pas pantoutte!!!

11 commentaires:

laurentdebx a dit...

je me demande comment ils ont fait pour trouver un bûcheron au Québec, acceptant d'acceuillir une râleuse de française. Je croyais que Coyote les avait prévenu qu'il y avait danger à fréquenter ces irréductibles raleurs gaulois.

Lamorak a dit...

L'appât du gain.

On te propose une bonne liasse de billet pour endurer une râleuse pendant quelques semaines. C'est simple et payant.

Mais bon, s'il sont allé dans les cliché et ont pris une cabane dans le fin fond des bois, c'est justement pour être cliché et faire réagir le monde. S'il aurait pris une maison bien normal avec du monde ben normal, le show aurait jamais eu de chance de pogner. C'est pareil pour l'émission de Miss Hilton. Ils l'envoient pas dans club select, nah, il l'envoie dans des porcheries. Et c'est avec ce concept que le show pogne ( Malgré que pour ma part, tout ce que cette conne peut bien faire m'importe pas vraiment... )

Mais bon, si ceux qui écoutent l'émission sont intelligence, ils vont comprendre le cliché. Sinon, eh bien, il ne mérite même pas de le comprendre :P

Plastie & Cie a dit...

Sur France 5 le dimanche il y a une excellente émission (arrêt sur images http://www.france5.fr/asi/006869/24/ ) qui décrypte de façon intelligente ce qui se passe à la télé.

L'émission "on a échangé nos mamans" en a plusieurs fois fait les frais et on a vu ainsi des "mamans (ou papas) échangées" aller raconter qu'elles n'étaient pas vraiment au courant du concept de l'émission (...) et surtout raconter que tout était scénariser pour faire ressortir ce que la production avait choisi de faire ressortir. Par ailleurs, un témoin expliquait très bien que parfois, pour que certaines choses soient encore plusss exagérées la prod n'hésitait pas à leur faire tourner une scène plusieurs fois !!!

Bref, "on a échangé nos mamans" consiste à monter 50mn de clichés qui susciteront le genre de réaction qu'a eu Coyotte !

coyote des neiges a dit...

Oh bin maudit, je me suis fait pogner!!!

(Coyote avec un «t»)

Ce qui me donne la «chance» de vous faire des compte-rendus de ce genre d'émission est le principe selon lequel je transforme les moments pénibles de ma vie en post pour mon blogue : mon chouchou regarde ces émission, hypnotisé par la bêtise humaine, et moi, qui ne supporte pas, je tente de me concentrer sur ma lecture à côté. J'entends quand même, je souffre... et je planifie ma vengeance en déversant mon exaspération dans un post.

Petit Lézard a dit...

Bon là, je peux plus faire le mort y faut que je dise que pour moi c'est pareil !! j'en peux plus de la connerie insondable de ce genre d'émissions. c'est à pleurer d'insignifiance mais ça pogne !! Ma seul consolation et unique raison de ne pas détruire cette objet maléfique abrutissant consiste en 3 émissions qui ne passent qu'après 11 heure pm (Tout le monde en parle, Tracks et Taratata, je reprends les posts pour ça d'ailleurs).

Fredesk a dit...

Ben vous avez tort. vous connaissez pas l'immense bonheur de ne pas avoir de télé dans la maison.

1e tu es pas obligé de l'époussetter tout le temps
2e tu te sens pas obligé de l'allumer
3e tu vis dans le confort CAR

sans télé allumée, tu n'es pas dérangé par l'incessant et insupportable blabla des présentateurs pour qui n'existe qu'une seule loi : remplir absolument tout l'espace de sa voix afin que jamais l'auditeur ne connaisse LE SILENCE*.

Ma maison est vide de cet odieux appareil depuis plus de quinze ans... et je ne m'en suis pas ennuyé une seule seconde. :o)

__
* Je n'écoute jamais la radio, pour les mêmes raisons.

Anonyme a dit...

Euhh faudrait pas abuser aussi, en France on a vraiment du mal à comprendre votre accent, heureusement qu'il y avait des sous-titres en français de France parce que j'aurai rien compris. Mais il était "fun" votre accent j'adore =D Sinon si vous aimez pas cette sorte d'émission faut pas y regarder... bisous à nos voisins de l'autre continent <3

coyote des neiges a dit...

La raison pour laquelle j'assiste à la diffusion de ces émissions (je ne peux pas dire que j'«écoute» ou que je «regarde» ça...) est clairement expliquée, dans le texte et dans les commentaires.
J'espère que tu es capable de lire mon français québécois... ou bien tu as besoin de sous-titres???

gwada a dit...

Oulalala, je savais qu'avec cette émission enfin surtout avec cette femme nous autres les francais allaient pas trés bien vu.... Et c'est vraiment navrant que cette francaise n'ai fait que raler tout le temps !!! j'aurais été à sa place j'aurais été comme la maman québécoise toute émerveillée meme si il fait froid lool ? l'année dernière je suis allée à montréal et merci de cet accueil!!! c'est tout à fait comme je me l'imaginais etj'ai hate d'y retourner :-) .

NESS

coyote des neiges a dit...

:) Oui, c'est dommage que cette personne ait été une «chiâleuse»! Mais j'imagine que ça faisait un bon show pour la télé...
On a toujours du plaisir à accueillir les gens aimables... n'oublie pas les régions : Bas Saint-Laurent, Gaspésie, Saguenay etc... il y a plein de choses à voir et de gens à rencontrer!

PS : en québécois, chiâler signifie «brailler» et brailler signifie «chiâler»... et oui, c'est l'inverse!

gwada a dit...

oui je connaissais le mot chialer ;-) , pour tout te dire je m'occupe d'enfants et l'une des familles est québecoise donc je connais quelques petits mots ... et puis sur TV5 de temps en temps ils passent des séries quebecoise et j'adore et je n'ai meme pas besoin de sous titrage moiiii loool !!! meme si dans certaines régions l'accent et plus prononcer on comprends trés bien ce que vous dites...L'année derniere j'etais à st félix de kingsey. donc il me reste énormément de villes à découvrir j'aimerais visiter un peu plus Montréal, j'ai fait un peu farhnam, drummondville et son bowling loool etc .... mais bon la prochaine que je viens je vais aller chez l'habitant qui aime bouger car j'ai un ami qui vit labas mais qui n'aime pas bouger lool donc pas évident ;-).