mercredi 17 août 2005

Bloguer : une drogue!

Je lis un peu partout dans la blogosphère que des gens se plaignent de passer trop de temps sur leur ordi, à tenir un blogue, à lire les blogues des autres, à écrire des commentaires, à répondre à leurs commentaires, et même à chercher de nouveaux blogues auxquels s'abonner!

Oui, tenir un blogue prend du temps. Il faut maintenir sa page active, sinon on perd nos lecteurs. Il faut se faire un peu connaître sur les blogues des autres, pour que ceux-ci viennent nous voir à leur tour. Il faut répondre aux commentaires qu'on nous fait pour encourager les gens à continuer à nous en faire... Il faut entretenir son réseau d'amitiés virtuelles...


Ils se plaignent, mais ils aiment ça : le problème est qu'ils ne peuvent plus s'en passer. C'est devenu comme une drogue! Une drogue qui bouffe tout leur temps... Quand c'est rendu qu'on n'a plus de temps pour travailler, plus de temps pour aller dehors, plus de temps pour rencontrer des êtres vivants, plus de temps pour dormir, plus de temps pour manger... C'est que c'est devenu pathologique.

Il faut une cure à cet enfer moderne.

Je propose la création d'un groupe : les Blogueurs Anonymes.

Sur le même principe que les Alcooliques ou les Gambleurs Anonymes, on tenterait de se passer de notre vice, de tenir bon, jour après jour, un jour à la fois...

Bien sûr, il faut pouvoir se soutenir mutuellement : chacun sait que le réseau de soutien par les pairs joue un rôle très important dans l'éradication de ces habitudes nocives. Alors les membres de ce groupe pourraient raconter leurs progrès sur leur blogue, et recevoir des commentaires d'encouragement des autres membres...

12 commentaires:

Anonyme a dit...

C'est ça, et bientôt un télé-roman.
Virginie et son blog, des histoires de blog, kilometre heure du blog, l'auberge du chien qui blog, rumeurs de blog....

coyote des neiges a dit...

On voit que Monsieur (ou Madame???) est un connaisseur!!!

Boronali a dit...

pas besoin de créer, ça existe déjà :

cyberdépendance

(en plus ils font des consultations on line !)

simeric a dit...

Et qui parle des compagnons des blogueurs, qui ne partagent pas forcément leur folie mais doivent la supporter, en attente d'un travail qui n'est pas fait au profit d'une nouvelle chronique qui liront trois autres tarés ?
Il faut créer une loi pour limiter la création et la gestion des blogues.
Le blogue est une drogue dure, comme on dit en France.

Beo a dit...

Infernale machine.... Je préfère y aller mollo avec mon blog mais bon: ça peut demeurer une activité journalière sans devenir l'ACTIVITE du jour non? ;-D

Oreole a dit...

Je suis d'Accord avec Beo, c'est quelque chose qui fait partie de ma journée et quelques fois les commentaires font ma journées mais c'est pas essentiel comme respirer. Ca agrémente toujours mes journées d'écrire sur mon Blog...

coyote des neiges a dit...

Hé, les potes! Ne vous excusez pas de faire un blogue, maintenant!

Ce que j'en disais, c'est juste pour montrer l'absurdité de soigner sa dépendance au blogue en décrivant sa démarche sur un blogue. Comme l'alcoolique qui va fêter la fin de sa thérapie en prenant une brosse!

Boronali, ton lien ne fonctionne pas, mais c'est probablement de
http://www.psynternaute.com/html/cyberdependance.htm
dont tu veux parler.

Mais il parle de la cyberdépendance en général et des relatins cybersexuelles (!). Moi je limitais ma réflexion profonde au phénomène particulier du blogue...

J'ai du plaisir à faire mon blogue et je ne m'en excuse pas!

Océane a dit...

Moi je trouve ça fort ton concept de thérapie! Combattre le mal par le mal qu'ils disent non?

coyote des neiges a dit...

Océane : ouaiiiiis! Formons un club!

Boronali a dit...

J'ai dû taper le lien en état de manque aggravé ... Désolé !

(pour ma part, poster sur mon blog m'empêche d'aller attendre des petites vieilles devant un distributeur automatique de billets avec une batte de base ball ... D'après mon thérapeute c'est donc une activité salutaire dont je dois être très fier ... NnnnnnGnnnnnn-Arhg !)

coyote des neiges a dit...

c'est très bien, Brutus, doux, tout doux, c'est ça, brave bête!!!

Soupir a dit...

Bah ! Il est vrai que ça captive pas mal. Mais dans mon cas je dirais que j'aurais besoin de plus de temps pour écrire sur le net et moins de temps à gaspiller dans ma vie de tous les jours... loolll

Euh ! Cheu pus c'que je voulais dire la... Sorry !

Bizous