jeudi 4 août 2005

Café-croissant

Tôt dans mon enfance, mes parents avaient décidé d'établir une tradition bien française : chaque dimanche allait dorénavant être le Jour du Croissant!

C'était tout nouveau pour nous. C'était gras, c'était bon, plus sucré que le pain et c'était limité à une fois par semaine. Tout ce qui pouvait nous charmer. Enfin quelque chose de neuf dans nos petits déjeuners!

Par contre, papa voyait avec agacement que le pot de marmelade acheté plusieurs mois auparavent était encore au même niveau dans l'armoire, dédaigné par nos petits palais délicats, qui, déjà, boudaient la nourriture pour anglais. C'est alors qu'il eut un trait de génie!

«Les enfants, déclara-t-il d'un ton péremptoire, les croissants, ça se mange avec de la marmelade!»

Et nous le crûment. Ainsi, chaque dimanche, pendant les 15 années suivantes, nous mangeâmes nos croissants-marmelade. C'était devenu le rituel dominical. Le pot de marmelade se vida très vite et nous avons dû en racheter régulièrement.

Mais un jour, devenue Adulte, lors de mes premières sorties entre copains, avec mes propres sous...

Nous habitions Montréal. Nous nous targuions d'être des intellectuels. Et les intellectuels fréquentaient des cafés. Des cafés français, bien sûr. Nous nous retrouvâmes donc attablés dans un café français. Comme il se doit. Un café enfumé (pour faire plus café français). Nous avons sorti nos Gitanes. Pour faire plus Français. Et nous avons tous commandé café et croissants. (Café au lait! Il y a quand même des limites à jouer les Français!)

Le Garçon de table (Français) se retint avec politesse de ricaner, et nous amena nos cafés au lait et nos croissants. Je regardai mon assiette avec circonspection. Légèrement irritée par le manque de professionnalisme du Garçon, je le hélai et lui fit part de ma déception : «Mais... où est la marmelade???»

- La marmelade? dit-il
- Bin oui, la marmelade! Des croissants, ça se mange avec de la marmelade! Affirmai-je d'un ton résolu, citant le dicton paternel avec assurance...
- Euh... nous avons du miel, si vous désirez... répondit le Garçon, trop décontenancé pour rire

Je me contentai donc du miel. Ce furent mes compagnons qui, après que le Garçon soit reparti en hochant la tête, m'expliquèrent amicalement que je venais de faire une folle de moi et que l'humiliation subie se reflétait sur tout notre petit groupe. J'étais ostracisée à jamais!

Et c'est ainsi qu'une nouvelle Étape de ma Vie commençait : on avait ébranlé la Confiance aveugle que j'avais envers Papa...

15 commentaires:

Tagmata a dit...

De la marmelade avec les croissants ?! HAHAHAHAHAHAHAHA... Heuuu, désolé c'est nerveux... Et c'est bon ?

Sinon, il y a aussi une autre manière d'accomoder les croissants. Tu les tranches dans le sens de la longueur, tu mets une tranche de jambon, accompagnée de fromage râpé. Puis, tu fais dorer le tout au four. C'est vrai que c'est un peu hypercalorique... mais j'aime bien.

filomène a dit...

Ah non, pas avec du jambon au p'tidèj! A la rigueur à midi!
Et as-tu essayé le croissant au beurre, beurré?Il parait que trempé dans le café au lait, il n'y a rien de meilleur...(sauf pour l'estomac, aïe)
Moi je préfère avec la marmelade, si, si!

coyote des neiges a dit...

Nos estomacs de Nord-Américains ont subi une mutation pour s'intuber des cretons, saucisses, binnes (cassoulet), bacon, oeufs etc au petit déjeuner, alors ya plus rien à notre épreuve!

Tagmata, ton sandwich croissant-jambon-fromage, tu le tempes dans le café, n'est-ce pas??? C'est encore meilleur!

Denis LAGARDE a dit...

Euh, dis moi Charlie...
Ton papa était dentiste, tu t'est enfuie et tu as ouvert une chocolatrie?

Tagmata a dit...

En fait, mon croissant au jambon, c'est plutôt pour les entrés ou pour le 4 heure. C'est pourquoi je ne le trempe pas dans le café. De toutes façons je ne bois pas de café.

A propos, il ressemble à quoi le petit-déjeuner classique au Canada?

coyote des neiges a dit...

@ Tagmata : Chez soi, c'est surtout des toasts, avec de la confiture ou du beurre de pinottes, et des céréales avec du lait. Et un café.

Au resto, on se lâche lousse : toasts aux cretons, patates rôties, saucisses, oeufs et bacon. Parfois le tout arrosé de sirop d'érable. Et plusieurs cafés.

@ Denis Lagarde : c'est qui, Charlie???

coyote des neiges a dit...

Oh! Et @ Filomène : on voit que tu es une fine gourmet! C'est terrible tous ces snobs qui n'ont jamais essayé le croissant-marmelade et qui crient au lèse-majesté!

oreole a dit...

SAlut...
chez nous les croissant c'Etait le samedi matin... sortis du four ou il avait pris toute la nuit a lever.
Moi je suis pas tellement du type sucré le matin mais ma maman les mangeait avec de la marmelade...

julie70 a dit...

Et mes petits américains, au lieu de leur cornflakes habituelles mangent maintenant de croissant chaque matin ici. Ce matin, le plus grand est même allé les chercher tout seul!

comme d'habitude, un récit très intéressant et intime, merci

coyote des neiges a dit...

Mes premiers mois en France, au régime croissant tous les matins, j'ai pris 10 livres! (5 kg)
(Bon, il y avait aussi le Boursault à 70% de mat.grasses à tous les repas, mais trop, c'est comme pas assez...)

Mireille (Waalka) a dit...

Les seuls croissants qui rentraient chez moi quand j'étais enfant, c'est les croissants Pillsbury! ;)

Les autres, je me rappelle plus très bien quand j'ai commencé à en manger. Mais quand je suis allée en France, la première fois que j'ai commandé des croissants, je les ai trouvé bien petits en comparaison de ce qu'on a ici! ;)

Les dimanches matins chez mes parents, nous mangions des crèpes (pancakes américains) et des toasts dorées, tout ça fait par mon père en général! Avec du sirop d'érable, et parfois, des saucisses fumées! :)

coyote des neiges a dit...

Si je me souviens bien, les croissants Pillsbury étaient tout petits, non??? et ils ressemblaient plus à des pains sucrés en forme de croissant qu'à des vrais croissants qui laissent des miettes partout! (D'où l'intérêt de la marmelade : on peut former une boule de miettes avec la marmelade comme colle...)

Mireille (Waalka) a dit...

Oui, ils sont encore petits...Mais je comparais avec les croissants commerciaux ici.

Il y a une variété maintenant de "croissant français", plus gros, et plus feuilleté chez Pillsbury! ;)

J'ai jamais aimé la marmelade, par exemple! Avec ou sans miette! :)

Anonyme a dit...

Et bin moué, quand j'étais petit, le dimanche matin, si j'avais été sage, je mangeais une tarte à la marmelade, sinon, je mangeais une tarte dans l'nez.
On a souffert ma pauv' dame...

Beo a dit...

Tiens donc! J'ai mangé ma première rotie avec de la marmelade ce matin justement! Sinon depuis que je suis ici: les cretons sont rois de mes d;jeuners!