vendredi 19 août 2005

Le festival de la botte de paille

Remontons le temps à dimanche dernier... Et tentons de remonter la grande rue du village de Saint-Gabriel...

Le village est bondé! En passant par Saint-Gabriel (dans les arrières-pays du Bas-du-Fleuve), impossible d'aller à plus de 5 km/h! Des deux côtés de la route, des autos sont stationnées, le traffic passe sur la rue principale dans les deux sens à la vitesse d'un escargot au galop, on se croirait à Paris sur le Périphérique, ou à Montréal sur le boulevard Métropolitain aux heures de pointe!

Sauf qu'au lieu des conducteurs impatients et klaxonnant, pestant, jurant, injuriant et râlant, nous avons des conducteurs qui, toutes vitres baissées, regardent à droite et à gauche en souriant...

C'est que Saint-Gabriel a annoncé depuis plusieurs semaines en grandes pompes son FESTIVAL WESTERN! et dimanche dernier, c'était le dernier jour! Tous les westerneux se sont donnés rendez-vous là!



On retrouve des décorations d'ambiance sur presque tous les terrains. la botte de paille est à l'honneur! Autant en hiver les habitants du village se font un devoir de monter leur statue de glace (et ce sont souvent de véritables chefs-d'oeuvres), autant ils ont mis de soin à monter leur statue de paille cet été.







Des gens se promènent en costume d'époque (la belle époque du western, mettons)

Malheureusement, les piles de mon appareil photo, qui ne me quitte jamais et qui me permet de faire des reportages enlevants, ont flanché au beau milieu, et je n'avais pas sur moi mes piles de rechange, qui, normalement ne devraient jamais me quitter.

C'est donc dans un état de frustration intense que j'ai dû partir sans avoir pu photographier l'immense tigre en plastique orange qui servait de tente-abri pour une activité nébuleuse, les cow-boys solitaires mais pas loin du tout de leur foyer qui se promenaient dans la rue, et les autres statues de paille intéressantes comme cet homme (de paille) prisonnier d'une balle de foin, dont les bottes dépassaient d'un côté et la tête de l'autre...

Il me fait donc plaisir de partager cette frustration avec vous! Vous n'aviez qu'à vous déplacer pour aller visiter le festival western de saint en arrière de par chez eux!

Ça me fait penser que j'ai raté le concours international du lancer de la botte, l'été dernier à Saint-Ouin sur Iton!!! Encore des bottes, mais des bottes de caoutchouc!!!

10 commentaires:

Beo a dit...

Je ris.... j'ai vu St-Gabriel avant le festival... c'est dire ma chance. Village paisible et propre à souhaits.

J'ai vu les préparatifs à ces festivités enlevantes: comme tu dis à part le festival en hiver... c'est calme.

Mais la créativité des habitants est réelle. Plein de décorations à chaque habitations des plus originales. J'ai pas pris de photos ayant réservé mon quota à quelques autres reportages... mais... on saura reconnaitre qu'ils savent faire à St-Gabriel.

Des compétions homologuées et tout ce qu'il faut pour avoir des visiteurs autant de marque que réjouis.

Tagmata a dit...

Je crois que le Canada n'a pas le monopole des concours débiles.

Il y a au USA un concours de lancer de rabat de toilette.

En France, nous avons un concours de lancer de charentaise au pied, un de lancer de galette de fumier, un de craché (oui oui, craché) de noyau de cerise, un d'épépinage de groseille, entre autres...

coyote des neiges a dit...

Je n'ai pas précisé que le concours international du lancer de la botte, c'est en France???
Ah, et pardon, ce n'est pas à Saint-Ouin sur Iton mais à Vitrai sous l'Aigle!
C'est quoi, la charentaise???
Il y a aussi un concours de celui qui pisse le plus loin???

Shandara a dit...

hahaha :) Moi j'veux pas voir ça ;)

C'est impressionnant ce qu'ils arrivent à faire avec une botte de foin !

filomène a dit...

Bon alors on nous met l'eau à la bouche, et pas de photos? Je veux voir le lancer des bottes, moi! (ça me donnera la technique efficace pour faire ranger les godasses!)

Tagmata a dit...

Les charentaises, ce sont des pantoufles traditionnelles française. Accessoirement, ce sont aussi les habitantes des Charentes.

En ce qui concerne le concours de pisse. Je crois qu'il y en a à la sortie de toutes les boites de nuit du monde.

coyote des neiges a dit...

@ Filomène : Le lancer de bottes, c'est tous les ans à la Pentecôte (vers juin je crois), je vais tout faire pour y être l'an prochain et faire un reportage. J'étais bien frustrée d'avoir manqué celui de cette année!

@ Tagmata : et dans les cours de récré???

Tagmata a dit...

Dans les cours de récré ? Je ne crois pas non. En tous cas je n'ai jamais vu cela en France.

Waalka a dit...

Au Québec, il y a tellement de festivals de toutes sortes l'été...avec des noms des fois, les festival du cochon, le festival de la gibelotte...etc! :)

coyote des neiges a dit...

C'est vrai et j'ai même été manger une gibelotte à Sorel lors du festival de la gibelotte!