mercredi 18 mai 2005

Encore les cellulaires...

Grâce à la magie du cellulaire, de nos jours, les petits vieux peuvent se promener dans la rue en parlant tout seuls sans passer pour de vieux séniles. Il leur suffit d'avoir une main à l'oreille. Alors tout de suite, au lieu de se dire : «Ah le pauvre vieux, il est complètement gaga» avec un brin de pitié, on se dit avec respect : «Ah! Cet homme est vraiment très branché!!!»

Même s'il ne tient strictement rien dans la main qu'il a à l'oreille. Car si on ne voit rien dans la main qu'il a à l'oreille, c'est qu'il est tellement à la fine pointe de la technologie que son cellulaire est miniaturisé à l'extrême.

Et lui peut continuer de rire à tue-tête du monde entier, seul avec son ami invisible...

5 commentaires:

Simeric a dit...

C''est beau le progrès... Il faut désormais faire très attention aux gens qui marchent sur le même trottoir, entre ceux qui ont un portable et qui ne vous voient pas, ceux qui n'ont pas de portable et qui ne vous voient pas plus, tout en n'oubliant pas les crottes de chien qui n'ont pas encore de portable.

julie70 a dit...

Merci énormément : tes fleurs me sourient dès le matin. Je ne suis plus à Budapest en 1944, mais à Bucarest en 1954, j'ai maintenant 19 ans !

coyote des neiges a dit...

Je vais corriger ça!!!

Kenny Colburn a dit...

Ah, nice.

coyote des neiges a dit...

Réveille, Kenny!!!