dimanche 15 mai 2005

La Foire de Paris

La Foire de Paris (à ne pas confondre avec la Foire du Trône) est un immense salon d'exposants de tout poil. Un peu comme les Puces, on trouve de tout, mais ça ne dure que du 12 au 22 mai, et il faut payer pour entrer.

Si on est malin, on peut acheter des billets sur e-bay. Mon tchum est un malin.

D'abord on est frappé par le fait qu'il y a 7 ou 8 Halls, bien éparpillés, très grands, et plein de gugusses dont on n'a rien à cirer avant d'arriver à ce qui nous intéresse. Le trajet est d'autant plus long qu'on se fait agresser en cours de route par des vendeurs pro-actifs boostés au bifidus actif et énergisés au magnésium actif...

«Un petit projet de cheminée?» Nous demande-t-on dans la section cheminée.

«Un petit projet de cuisine?» S'enquière-t-on dans la section cuisine.

«Un petit projet de massage de dos?» Nous harcèle-t-on dans la section des fauteuils à massage...

Quand on a réussi à passer au travers de tout ça et qu'on arrive enfin pour voir les choses qu'on veut acheter, mystérieusement, ya plus personne pour nous suggérer des projets. Pourtant, on aurait bien besoin d'un petit projet de massage de pieds, puisque nous venons de nous taper au moins 5 kilomètres dans les dédales de cheminées, de cuisines et de fauteuils à massage...

Pour la bouffe, on est servi. Outre un hall entier consacré à la nourriture et à la picole (qui l'eût cru, mais oui, nous sommes en France après tout), il y a des petits restos sympatiques. Notre choix s'est porté sur une fondue au fromage dans le temple du fromage, avec chants tyroliens en musique d'ambiance. Excellent. Juste pour ça, ça valait le détour.

Un autre point positif à mentionner, les toilettes ne sont pas payantes. Pour les Français, il s'agit bien d'une performance à souligner! Et en plus, ajoutons qu'elles sont abondantes! Or, des bécosses gratuites et à volonté, c'est comme un buffet! Tout ce que vous pouvez pisser! C'est une aubaine!

Signe des temps, on n'a plus besoin de sortir du salon avec des tonnes de catalogues ou de dépliants. Une petite feuille suffit, sur laquelle on a noté l'adresse internet du fabricant de l'objet convoité.

Nous ne sommes donc pas sortis de là trop encombrés, sauf par notre estomac qui supportait difficilement le contenu d'un chaudron entier de fondue au fromage...

2 commentaires:

simeric a dit...

Tu n'es peut-être pas allé à la Foire du Trône, mais t'as quand même pas pu t'empêcher de parler des toilettes... C'est ben scato t'çô !

coyote des neiges a dit...

Bin oui, c'est mon sujet favori... Au moins je ne fais pas semblant que ça n'existe pas!

Au fait, les toilettes, au Vatican, ça doit être rare comme de la marde de pape! Ahahahah! Excusez-la!!!