mardi 27 septembre 2005

Tour de Gaspésie jour 2

Jour 2 de mon tour de Gaspésie.

Au lever du jour, je me promène un peu à proximité du motel (avec vue sur la mer). Je continue la série des phares avec celui du Cap DesRosiers...


Les habitants du village aiment aussi leur phare. Presque chaque maison a son petit phare miniature dans sa cour. C'est plus joli que les nains de jardin mais ça reste au niveau du flamand rose...

Certains anticipent la suite du tour de Gaspésie en arborant un mini rocher percé en garnotte...
Entretemps Chéri s'est enfin levé. Nous pouvons enfin penser à aller déjeuner. La salle à manger de notre motel est fermée pour cause d'un autobus de touristes américains qui arrive. Bon. Nous ne posons pas trop de questions et nous allons ailleurs.

Il nous a fallu retourner jusqu'à Rivière au Renard (à 30 km de Cap DesRosiers) pour trouver des oeufs-toast-bacon-café.

Mais nous sommes parés pour la suite du voyage, le Clou, la Destination touristique suprême : LE ROCHER PERCÉ!!!

Pas de chance, quand nous sommes montés au promontoire du mont Sainte-Anne (pas celui de Québec mais le petit pic en arrière du village de Percé) nous avons plutôt vu ÇA :
Qu'à cela ne tienne, nous en profitons pour aller voir une jolie grotte (plutôt un encavement dans la roche, mais joli tout de même...) Il pleuvait, la brume était omniprésente, mais le tout conférait au paysage une aura mystérieuse. Ici, on voit Chéri en train de lire la pancarte d'interprétation du paysage mystérieux.



L'aura mystérieuse trouve certainement sa source dans cette statulette mystérieuse. On peut imaginer qu'elle représente un culte autochtone dont la source se perd dans la nuit des temps.

Les ondes énigmatiques envahissent complètement le lieu. Ainsi que la brume et la pluie. Après un bref signe cabalistique pour éloigner le mauvais sort, nous nous éloignons, à la recherche d'autres curiosités pour assouvir notre soif de touristes crétins qui viennent faire le tour de la Gaspésie en plein mois de septembre sous le déluge.


C'est ainsi que, au détour d'un tournant de la 132, juste après le village de Percé, nous tombons sur le Magasin Général historique! Aaaallez, on s'arrête!

Dès l'entrée, nous sommes estomaqués! On se croirait chez la petite peste Nellie Oleson dans la petite maison dans la prairie! La caverne d'Ali-Baba du far west!
Dans l'arrière boutiquel y a des sacs de farine, des barattes à beurre, des pétrisseurs, des charettes (la cadillac de l'époque, avec encore le prix (145,30$) écrit dessus!), des catalogues du siècle dernier...
Seule anachronisme : un téléphone ultra-moderne , mais bon, on leur pardonne...
Mais tout ça ne serait rien sans le Super-Commis, tellement convainquant qu'il nous aurait vendu son sirop Lambert, ses chapeaux à la mode, ses «sets de vaisselle» de luxe en porcelaine de Chine et son «painkiller» qu'il nous vantait avec tant d'enthousiasme!
Nous retournons, toujours sous la pluie, vers notre hôtel. Nous avons une chambre en coin, avec vue sur le rocher. Nous aurions aimé celle du dessus, au 2e étage, mais on nous a répondu que l'étage du haut était en procédure de fermeture pour la saison. Bon.

Il y a probablement un autobus de touristes américain qui est arrivé entretemps puisque dans la soirée, nous nous apercevons que la chambre du haut est occupée.

Nous finissons par conclure que la prochaine fois que nous voulons voyager, nous le ferons en autobus de touristes américains.

13 commentaires:

Tagmata a dit...

Du painkiller !?

Mais c'est quoi ce machin ?

Beo a dit...

TIens ça me rappelle mes autobus de pélerins à Ste-Anne - celle près de Québec moi - des Ontariens à en plus finir.... ah lala... on est peu de chose en couple hein?

Martine a dit...

Ce que c'est beau la Gaspésie, et tellement nature. Et puis ces phares, très jolis aussi. Ca me donne très envie d'aller visiter ça un jour. Et puis si je le fais, j'essaierai de venir avec un bus de touristes américains alors...

Filomene a dit...

Super jolie balade, toute dans les brumes romantiques...

Lucre a dit...

C'est oùle magasin général?

J'ai grandit dans ce coin (45 minutes à l'ouest de Percé) mais il me semble ne l'avoir jamais vu. C'est après Percé en allant vers Gaspé ou vers Bonaventure?

Maintenant je suis curieux et il va falloir que j'aille le voir la prochaine fois que je vais aller chez mes parents.

J'ai bien aimé la photo du Rocher mais tu peux te compter chanceuse d'avoir pu le prendre en photo. Lors de mon dernier voyage j'ai voulu y amener ma fiancée mais le brouilard était si épais qu'on ne le voyait pas du tout.

Yannick a dit...

Merci pour ces belles photos!
Mes grands parents en reviennent il ya deux jours,j'ai hâte de voir ces belles photos!

Soupir a dit...

Bon je sais que ça n'a aucun rapport... Mais je passe pour te souhaiter un joyeux anniversaire ma tite Coyote !...

Tout plein de bisousXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

coyote des neiges a dit...

@ soupir : bin ca c'est gentil! Comment tu as su???

@ yannick : le jour 3 s'en vient, avec d'autres photos!

@ Lucre : le magasin general est a l'Anse a beaufils, a 10 km de perce (en allant vers Bonaventure) environ. Tu peux chercher sur google "magasin historique" pour trouver l'adresse.

@ Tagmata : le "painkiller" c'est un anti-douleur, mais je ne sais pas ce qu'il y a dedans... Un genre d'ongent miracle...

Soupir a dit...

J'ai su par le biais d'un forum où j'allais déjà sous un autre pseudo et où je suis maintenant reject...

J'y fais souvent un survol rapide pour m'assurer que l'on m'y dénigre plus.

Sinon... L'important c'est que je sais et que je vais continuer de savoir pour les années à venir... Sans avoir à aller sur le dit forum.

Bisous ma belle ! Et un calin à ton copain...

coyote des neiges a dit...

Merci Soupir! C,est gentil d'y avoir pensé!

passantine a dit...

Telephone super moderne - pour l'epoque!
Vous l'avez essaye,avec l'operatrice qui dit " c'est pour quel numero j'ecouuuute? "

on peut vraiment faire des achats du siecle dernier dans ce magasin?Ou le commis est un acteur historique?

coyote des neiges a dit...

À vrai dire, moi j'étais bien convaincue que c'était le vrai petit-fils du vendeur originel de la boutique, mais Chéri a détruit mes illusions...

Crazypatch a dit...

Un avant goût bien sympa de notre prochain voyage... j'ai hâte...