jeudi 16 juin 2005

Ah, le chocolat!

Dans la liste des artisans-fabricants que j'avais faite en mai, j'ai oublié de mentionner les chocolatiers. Et je ne parle pas ici des entreprises industrielles qui font du «chocolat» industriel, mais des artiiiiiistes du chocolat, de l'aristocratie du cacao, des branchés de la ganache, bref, des intellectuels gustatifs.

Ils ne font pas que fabriquer leur chocolat (Fi! Diantre que ce mot si galvaudé sonne plébéen à nos oreilles), mais ils sont aussi poètes. Prenez une boîte d'assortiments du chef. Chaque chocolat porte un nom tel que «Plénitude», «Volute», «Allégorie», et sa description évoque la littérature érotique :
  • «Charme exquis nougatiné de cacaos septentrionaux à la vanille tropicale»
  • «Fantasmagorie extrême pralinée au thé blanc et à la pivoine créole»
  • «Délectation fascinante au parfum de rhum au miel de pays à la fleur de sel»
  • «Exaltation des baies du maquis fusionnées à l'éclectisme impertinent du thym et de l'oranger des îles»
  • «Jouissance impétueuse en tempête croustillante de ganache fondante à éruption de grains de café torréfié sous le soleil de la mer Rouge»
  • «Délicieuse gaufrette enrobée de bon chocolat au lait»

Oups, excusez-la, cette dernière était une Kit-Kat!

2 commentaires:

Pine a dit...

Ahhh, je fond juste à entendre le mot nougatiné !!! Quel mot succulent !

Anonyme a dit...

Je suis intéréssé par ouvrir une boutique de chocolat artisanale, merci de me mettre en contact avec les artisants du chocolat.

Mme Asmâa TAZI
E-MAIL / asmaataziperso@yahoo.fr