mercredi 15 juin 2005

Oui Oui

Non, ce n'est pas parce que je suis en retard, mais bien parce que je voulais laisser un peu la poussière tomber et laisser les passions déchaînées revenir à la normale après la «cuisante défaite»/«victoire éclatante» (rayer la mention inutile) subie par les Européens en France. Ou par les Français en Europe.

Bref, je n'attendais que le moment propice (celui où je ne sais pas quoi publier sur mon blogue, car à par de faire frette et de pleuvoir et que je ne peux même pas travailler à mon petit jardinet et que j'ai laissé mon livre soporifique en France et que le chien a renversé son bol de croquettes sur le balcon et que le chat a léché la tomate que j'avais laissée sur le comptoir, ya pas grand chose à dire!) pour (disais-je) commenter cette affiche.



Elle a tout de suite attiré mon attention. J'ai reçu l'impact du message de façon presque brutale. Je n'ai pu m'empêcher, en voyant ce visage enfantin de chérubin blondinet bouclé, de trouver que ça faisait... Aryen.
Comble du cynisme, si on regarde le poster de plus près, les yeux bleus de l'angelot blong frisé sont constellés de petites étoiles jaunes... (celles du drapeau européen, bien sûr!)

C'est une impression spontanée que j'ai eue face à cette affiche. Moi qui suis née après 1945 (bien après!!!) dans un pays qui n'a pas connu (sur son sol) les ravages de l'invasion (je vous laisse à penser de laquelle je parle car il n'est pas de bon ton, je crois, de faire encore allusion à ça de nos jours, en ces temps bénis de réconcilliation...).

Bref, moi qui n'en à rien à cirer (mettez le verbe que vous voulez ici, j'ai dit «cirer» comme ça, pour être polie) c'est ce que j'ai perçu. Et tout le temps que j'étais en France, je n'ai jamais entendu personne faire de commentaires sur cette affiche.

C'était mon moment politique. Rien de solide, rien que des tripes, mais... je ne veux surtout pas m'en mêler. Ni jeter de l'huile sur le feu...

7 commentaires:

Tagmata a dit...

Si tu n'as jamais entendu personne faire de commentaires sur cette affiche, c'est surement parce qu'il n'y en avait pas à faire. Je veux dire par là que l'impression que tu as eu en voyant cette affiche était, certe sincère et spontanée, mais tout de même personnelle. Pour ma part, en voyant cette affiche, j'avais le sentiment d'être devant une publicité pour produits maternels. Comme quoi, nous avons tous une interprétation différente de ce que nous voyons. Cela veut dire que les concepteurs de cette affiche ont complétement raté leur coup, puisque tout le monde y voit pleins de choses différentes.

France a dit...

La politique étrangère, c'est pas de mes affaires. Je ne m'en mêle pas plus que toi. Mais...

Mais des enfants dans de la pub, c'est un moyen pour les annonceurs d'aller chercher les tripes du "consommateur" (entre guillemets dans ce cas précis.)

Ni bien ni mal, juste un coup marketing comme un autre. Qu'on vende des chaussettes, des places au cimetière ou des idées, faut vendre. Mais c'est quand même un moyen d'aller chercher les tripes plutôt que l'intellect.

"Consommateur" averti est consommateur averti.

François a dit...

Coyote tu sais très bien qu'ils ne pouvaient mettre la photos d'un arabe car l'arrivée de la Turquie fait même peur à une large frange des pro-Europe.

e-diote a dit...

Moi j'y vois aussi plutôt la recherche de la fibre maternelle/paternelle chez le spectateur avec tentative de faire naître une sorte de culpabilité si ce cochon d'électeur ose voter "non" : "qu'allons-nous laisser de l'Europe à nos enfants ; ce choix est déterminant, le petit regarde au ciel, il cherche le paradis. Va-t-on lui offrir avec le oui ou bien l'enfer avec le non ?"

A mon sens, oui, on cherche à faire naître la culpabilité chez l'électeur potentiel du "non" qui doit dire "oui" pour le bien des générations futures.

Enfin, le bullshit publicitaire habituel. Plus ça va, pire c'est.

Anonyme a dit...

Je cite:
Moi qui suis née...dans un pays ...(sur son sol) ...
*********fin


Faudrait parler a vos voisins car les nazis sont venus et debarqués en Gaspesie et en plus on a vu souvent des U_boat dans le fleuve.

Encore aujourd'hui on peut voir les fondations en beton (sur le mont St-hilaire, pres de Montreal) des canons anti aeriens.
PS: Pour google seulement:" nude Bush daughter "

Faut augmenté le traffic pour avoir des revenus de publicité.

Salutations de Luc Vautour

coyote des neiges a dit...

Vautour :
1) J'ai bien dit : «le sol» ya pas de sous-marins sur le sol, à ce que je sache.
2) merci pour l'intention, mais je ne fais pas de pub, je ne tire aucun revenu de ce blogue et je n'ai pas envie d'y retrouver des visiteurs de ce genre, anglophones de surcroit.

Fredesk a dit...

On a ce côté là qui est pareil, Coyote. Je déteste la publicité dans mes pages web. On était chanceux : malgré la présence énorme de publicité générée par notre hébergeur Google sur la toile, celui-ci a eu l'excellente idée de nous laisser libre d'en mettre ou pas sur nos pages.