dimanche 12 juin 2005

Réflexions dans mon petit jardinet

Le jardinage est un temps privilégié pour les pensées philosophiques. Tout comme le moment où on a la tête dans le lavabo pour se laver les cheveux. C'est là que nos réflexions sur la Vie, la Nature et la Création ont libre cours.

Dans un premier temps, je devais extirper toutes les mauvaises herbes et retourner la terre. Mais qu'est-ce qu'une mauvaise herbe? Dans mon cas : tout! J'avais un peu honte de détruire ainsi toute vie dans mon jardin.
Quoique j'arrache peut-être tout, mais je conserve les vers de terre. Je me sens ainsi moins cruelle.
Mais pourquoi les pissenlits, les gazons, et autres sont considérés comme «mauvais»? Parce que j'en ai marre et que je veux recommencer à neuf?

Ne me prends-je pas un peu pour Dieu, qui détruisit toute vie sur terre pour recommencer? Il a gardé un couple de chaque animal, mais qu'en est-il des végétaux??? On ne l'a pas vu rentrer un bulbe ou une graine dans son arche... Et ils mangeaient quoi, pendant 40 jours, toutes ces bêtes? Ils faisaient quoi, les carnivores?

Et un déluge, c'est un peu partial, comme solution! À moins que Noé ait emporté quelques poissons dans un bocal, ils sont bien restés à l'eau, non? Pourquoi les poissons ont-ils eu le droit de survivre sans sélection? Pourquoi ce statut privilégié? Pour nourrir les carnivores? Et les vaches, alors, elles mangeaient quoi?

Non, je n'y crois pas.

Et c'est en faisant mon jardin que la Vérité m'est apparue : il n'y a jamais eu de déluge! En réalité, Dieu a simplement défriché. Puis, il est allé chez monsieur Rouleau, le quincailler de son village, celui qui vend de tout, et a acheté quelques semences : des fleurs, des tomates, des chats, des chiens, des poissons, des oiseaux, (pas besoin de vers de terre, car il les avait gardés). Il a planté tout ça et a appelé son petit jardin «le jardin d'Eden».

Malheureusement, il n'a pas fait attention aux mauvaises herbes. Les humains ont envahis la place.

La prochaine étape ne sera pas le Déluge, mais le Round-up!

6 commentaires:

e-diote a dit...

Plutôt que le round-up, à sa place, j'utiliserais Baygon vert et Baygon jaune.
Histoire d'être sur de ne pas en laisser un sur terre vivant...

Beo a dit...

Hélas le Round-up est très efficace aussi... rien de pire pour la santé planétaire, humains inclus. :(

simeric a dit...

On dira ce qu'on veut, la nature ça élève les débats par rapport à la ville, nous sommes loin de la BàC...

France a dit...

Y'a mauvaises herbes et mauvaises herbes (ne me partez pas sur la vesce jargeau!!!).

Dieu a aussi permis que la plupart puissent facilement s'arracher et être laissées en plan, en décomposition, pour nourrir la terre où elles ont eu la malchance de pousser.

Tant pis pour les revenus d'engrais azoté de Monsieur Rouleau ;o).

Soupir a dit...

Coyote dit : Malheureusement, il n'a pas fait attention aux mauvaises herbes. Les humains ont envahis la place.

La prochaine étape ne sera pas le Déluge, mais le Round-up!

Soupir dit : Question existen-ciel...
En réalité nous les êtres humains nous sommes le Round-up de la terre. Nous tuons la nature au même titre que la nature nous tuera...

Ouinnnnn... Triste tout ça !

Fredesk a dit...

Après avoir défriché, Dieu a tout simplement laissé la nature se refaire : la terre est pleine de semence... j'aimerais être chimiste et voir la quantité de semences viables que contient un litre de terre à jardin... on resterait surpris ! :o)