mardi 4 octobre 2005

La bouillotte

La bouillotte, lourde, molle, chaude, n'a pas tellement changé au cours des âges. Par contre, elle a quelques petits défauts que j'ai pensé pouvoir corriger.

J'ai profité d'un mal de tête (non, pas un rhume, malheureusement) qui me taraudait pour y réfléchir... Vous savez quand le cerveau veut nous sortir par les globes oculaires, et que le derrière de la tête semble en train de coaguler comme des blancs d'oeufs en train de cuire? Non? Peu importe.

Donc, la bouillotte est en caoutchouc. Le caoutchouc pue et son contact est un peu désagréable. Donc j'avais pensé qu'une bouillotte qui serait recouverte de fourrure serait beaucoup mieux. De la fourrure naturelle, bien sûr. Soyons fous. Sauf que ça doit être lavable facilement. Autant que possible «auto-lavable». On va pas commencer à laver nos bouillottes! Mais sans devoir les conserver dans la boule à mite non plus. Imaginez l'odeur!

Notre bouillotte devrait aussi conserver sa température indéfiniment. Rien de pire qu'une bouillotte qui refroidit.

Nous pourrions y ajouter un gadget amusant : un vibro-masseur. Un petit moteur qui émettrait des vibrations discrètes pour soulager nos maux.

Finalement, quand on est malade et qu'on aimerait avoir notre bouillotte avec nous, mais qu'il n'y a personne pour nous servir, il faudrait que la dite bouillotte puisse venir à nous sur simple appel.

Genre : «Minou minou minou!!!»

10 commentaires:

Soupir a dit...

LOLLLL... Alors ton prochain matou tu vas le baptiser Bouillotte ?

Morte de rire !

Bonne journée à toi et soigne ton oeuf bacon derrière ta tête...

Smackkkkkkk

Beo a dit...

Génial! Mon préféré en plus! ;-D

denis lagarde a dit...

Chez mémé, il n'y avait pas de chauffage dans les chambres et il y avait plusieurs types de bouillotte :
> en caoutchouc rouge
> en grès avec un bouchon en liège (woops : danger)
> en verre avec une fermeture "limonade" (re-woops : re-danger)
Après il y a eu la couverture électrique (re-re-woops : un lit a brûlé) mais c'est peu sayant dans un lit en plume d'oie avec edredon itou!
Et j'ai évité feux les bassinages de lit aux braises ardentes!

coyote des neiges a dit...

@ Soupir : c'est une bonne idée, ça!

@ Béo : oui, c'est ma plus grosse et confortable!

@ Denis : yavait pas de chats, chez mémé?

Yo a dit...

T'as oublié de dire que ta bouillotte révolutionnaire sent un peu du gosier... Mais c'est bien là son seul défaut!

Beo a dit...

Elle sent pas du gosier du tout! C'est quoi ces médisances!!!!

coyote des neiges a dit...

Ouais!!! En plus le livreur de bouffe à chiens et à chats m'a donné des biscuits pour la bonne haleine (des chiens, pas la mienne) aromatisés au «charcoal and peppermint». J'avais des doutes, mais les chiens les ont aimé...
J'ai pas osé les présenter aux chats, qui sont un peu plus fine gueule!

Anonyme a dit...

A quoi voit-on que mémé est morte?
Le chat ne vient plus se réchauffer sur ses genoux.

passantine a dit...

Bouillotte "extra large"!
Le mieux c'est que pour ton chat,la bouillotte ideale c'est toi! Extra large!

coyote des neiges a dit...

Oui, vu sous cet angle...