mercredi 19 octobre 2005

Le carré aux rice krispies sous toutes ses coutures!

De plus en plus fort!

La recette présentée aujourd'hui fera le bonheur d'une bonne partie de ceux qui viennent sur mon site par erreur : ceux qui recherchent la recette du carré aux rice krispies. Tant pis pour ceux qui recherchent encore le sein de Sophie Marceau ou les paroles de la chanson «Comme un garçon». D'ailleurs j'ai déjà présentée celle-ci en long, en large et sur le travers le mois dernier. (Zut je vais avoir cette chanson-là dans la tête tout le long de ma recette maintenant!!!)

Et notez l'astuce dans le titre : «sous toutes ses coutures»! Exprès pour attirer la communauté des brodeuses. Puisque je ne sais pas broder, je dois tout de même trouver une ruse pour les attirer... Quoique je pourrais faire un jour un post sur comment j'ai reprisé mes chaussettes. Encore faudrait-il que je trouve du fil rouge pour repriser mes chaussettes rouges, mes préférées. C'est d'ailleurs pour ça qu'elles sont percées. Mais je m'égare...!

Allons-y donc gaiement :

On a besoin d'une casserole (maintenant, tout le monde sait que je n'en ai qu'une, alors c'est elle qu'on va prendre). Des rice krispies (ou toute autre céréale imitant le rice krispies : ça s'appelle alors «riz soufflé»). En France, cette céréale s'appelle «Rice Pop» je crois. Les critières : la céréale est de forme oblongue, pâlotte et pas sucrée. Oubliez les céréales Tintin, c'est pas ça.

Ensuite, un paquet de guimauve. En anglais c'est «marshmallows» et en français de France, c'est «Chamallo». J'ai toujours cru, en entendant mes neveux et nièces françaises, qu'il ne s'agissait que d'une déformation enfantine du mot «marshmallow». Après tout, dans mon enfance, nous avions bien déformé le mot «tarte au mince-meat» pour «tarte au mimi» et «teeter-tawter» pour «tatateur» (voir la photo à droite)! Mais quand des ADULTES parlent comme ça, euh...

Bref, pour les Français, cherchez «Chamallo» sur le sac. mmmmppphhhfffhouhahahahaha!!! hum...excusez-la...

Ensuite, du beurre. En France, ça s'appelle «beurre demi-sel». Pas «beurre». Sinon c'est l'équivalent de «beuure doux» pour nous. Pas bon. D'ailleurs c'est pour ça que les Français mettent une si grande quantité de beurre sur leurs toasts (rôties) le matin : sinon ça goûte rien.

Et, facultatif (c'est un ajout personnel, que j'avais piqué au chef cook du Pétrel, petit navire océanographique sur lequel j'avais passé quelques étés...) du beurre de pinottes! Allergiques s'abstenir. Ci contre, le Pétrel V...

Je sais que je ne mets pas grand photos de bouffe dans ce post à date, mais après tout, je ne suis pas un blogue culinaire, alors admirez en silence mes photos de bateaux et de tatateurs.

On va quand même passer à la recette, si on veut finir...

Donc, dans une grande casserole, on fait fondre 1/4 de livre de beurre (ou 1/2 tasse) héhéhé, permettez-moi de me marrer en pensant à tous les lecteurs européens qui ne sauront pas combien mettre de gramme. Zavez qu'à chercher sur internet! Gniarf, gniarf, gniarf!

On peut aussi remplacer jusqu'à la moitié de la quantité de beurre par du beurre de pinottes.


Puis, on fait fondre 40 grosses guimauves dans le beurre fondu. Feu DOUX! Et brassez souvent! Sinon, ça colle au fond... Cette fois, je veux bien être magnanime et révéler qu'il s'agit de 250 gr de guimauve. D'ailleurs même au Québec, c'est écrit sur le sac. Si on prend des petites guimauves, ça fond plus vite. Et je ne sais pas combien il y a de petites guimauves dans une grosse guimauve, mais commencer à compter 80 petites guimauves, c'est au-dessus de mes forces (et non de mes capacités!). Attention aux sacs de 400 gr! C'est 150 gr de trop! Ou 24 grosses guimauves de trop. J'ai fait le calcul. Pour prouver mes capacités mathématiques. Pour ceux qui commençaient à en douter...

Bref, fondre tout ça jusqu'à obtention d'une pâte gluante et collante.


Quand tout est bien fondu, on peut retirer du feu et on verse 6 tasses (héhéhé)... (ici, un contenant de deux tasses et un contenant de 4 tasses. 2 + 4 = 6. CQFD.)... de rice krispies dedans, peu à peu, en brassant jusqu'à pâte gluante et collante avec des mottons dedans.


Il n'y a plus qu'à verser dans un moule carré (sinon ça s'appellerait autre chose qu'un carré aux rice krispies).


Et maintenant LE TRUC!!! Pour bien éfouérer la pâte (collante et gluante avec mottons) dans le fond du moule et en faire une belle masse compacte, il faut MOUILLER la fourchette qu'on utilise. On la mouille dans l'eau froide et chaque fois que ça menace de coller après la fourchette, on remouille!


Quand tout est bien éfouéré...


...on met au frigo pendant euh... jusqu'à ce que ce soit dur, compact et massif. Ensuite on coupe en carrés, pour encore plus justifier le nom de la recette. Mais ce peut être des parallépipèdes, des trapèzes, des hexagones ou toute autre forme, selon votre fantaisie.

À partir de la recette de base, on peut faire de jolies choses, surtout dans le temps de Noël ... J'avais été inspirée par une jolie vitrine d'un chocolatier à Paris : il avait monté un sapin de Noël en chocolat de un mètre de haut.
Je me suis dit «facile!» et j'ai entrepris de fabriquer des pétales de différentes grosseurs en carrés au rice krispies, de les laisser refroidir, de les monter en forme d'arbre, de couler du chocolat fondu dessus, puis de saupoudrer de sucre en poudre (sucre glace pour les Français). Voyez plutôt le résultat (modeste, de 20 cm de haut) :
La resemblance est frappante, mais pas avec le sapin de Noël du chocolatier...

Bref, cette recette-éclair vous enchantera : le temps de préparation est de 15 minutes. C'est tout de même pas ma faute si vous perdez 20 minutes à lire mes niaiseries sur les blogues au lieu de vous y mettre!!!

25 commentaires:

Beo a dit...

J'essuie mes larmes de rire... ouf!

Tout à fait d'accord avec toi: j'ai cru à une difficulté de language pour bien dire mashmallow parce qu'en Suisse aussi: ils disent chamallo ou de quoi du genre... J'te dis moi....

Serait pas rectangulaire un poil ton moule?

PS: jolis bracelets que tu as... ;-D

Denis LAGARDE a dit...

Ca a l'air bon : on dirait une rose des able en rice crispies et en carré.
Sinon, en France une livre fait 500 grammes, donc un quard de livre française fait 125 grammes. Mais est-ce la même livre???

mercotte a dit...

éfouérer,éfouerer, encore un mot barbare ...enfin, je commence à tout comprendre quand même , maintenant que toutes mes copines viennent visiter ton blog, histoire de passer un bon moment, je vois que tu te lances dans la cuisine et que tu nous présentes des recettes , bon....pas toujours appétissantes [CF la dernière photo ] et aux heures des repas en + , mais on te pardonne, c'était juste une variante ! Comme d'hab, j'ai bien ri , mais je te rassure organisée que je suis j'ai un tableau des équivalences cup et grammes .....alors on ne se moque pas !! j'ai bien noté aussi ton amour des mathématiques , ce dont je ne doutais pas d'ailleurs !
Bon, cuisine ou pas cuisine je te fais une petite visite journalière pour mon plus grand plaisir !

Beo a dit...

Une livre fait 454 gramme précisément

Anonyme a dit...

Non Mercooooooootte, non, pas d'encouragements à coyote.
Après cet éloge, je suis à peu près sûr de la prochaine recette: le Hamburger façon coyote...toxique, mais délicieux.

coyote des neiges a dit...

@ Béo : non, mon moule est parfaitement carré, c'est une illusion d'optique, ou le grand angle de mon appareil photo qui fait illusion... Et mes bracelets sont un souvenir de Gaspésie-Carnet, cet été : chaque participante m'avait offert un bracelet. C'est pour ça que j'en ai deux.

@ Denis : la rose des sables, c'est le nom poétique de la bouse de chameau, par chez-vous? Tu ne serais pas parent avec le tchum de ma copine qui travaille dans le sahara???
Et comme l'explique si bien Béo dans son second commentaire : en France, ce doit être une livre métrique. Ici, on a des livres impériales! God save the queen!

@ Mercotte : voici un petit lexique franco québécois, il n'est pas très complet, mais il peut aider...
http://www.educatic.qc.ca/quebec-france/lexique/lexique-quebec.htm

@ Béo : encore toé???

@ Anonymous : toxique, mon hamburger??? Non, mais!!!

DocVélo a dit...

Salut Marie
Je reçois la visite de mes 2 petites filles en fin de semaine qui vient.Tes carrés au Rice Krispies me donne une idée qu'elles vont apprécier ;-)
La photo du Pétrel me rappelle de bons souvenirs de 1988...j'y étais,et j'ai apprécié.C'était un petite bateau comparé aux autres où j'ai naviqué,mais voguer sur le fleuve et dans le golfe St-Laurent,près de la patrie,ça a été super!

Soupir a dit...

Ben... Y'a plus rien à ajouter. Sinon que ce midi n'arrivais pas à t'écrire ici... Touka ! Tas de merde ! Tu as encore photographier de la marde toi ?

Si tu me dis que ce sont des carrés de rice crispies ne m'invite jamais à en bouffer... Beurkkkkkk !!!

Toujours heureuse de te lire
Bizous
Soup.

Beo a dit...

Euh... j'avais fait que 2 commentaires coyote! Si t'insiste... voici le 3e!

Voilà ce dont je me souvenait pas... livres métriques et impériales! :-D

Gracianne a dit...

Merci pour la tranche de rigolade et le lexique franco-quebecois. Recette ou pas, je ne viens plus sur ton blog par hasard, c'est un vrai plaisir de t'entendre te moquer de nous autres de l'autre cote de l'ocean. Je suis allee au Quebec pour un echange scolaire quand j'avais 16 ans, tous les jeunes la-bas se moquaient de mon accent francais, et moi je m'eclatais les oreilles de ce vocabulaire si different. C'est bon d'entendre la difference au travers de vos blogs quebecois.

coyote des neiges a dit...

@ Docvélo : je crois qu'on y était ensemble sur le Pétrel, non??? Revenir à Riki régulièrement, ça avait un charme que la Gypsum n'avait pas...
Bonne chance pour tes carrés aux rice krispies, j'ai hâte de voir ton idée, ça plaira sûrement à tes petites filles!!!

@ Soupir : non, c'est le même tas de merde que dans mon post «c'est le boutte d'la marde»... Photographié par Chéri qui était en Normandie!

@ Béo : tu es toujours la bienvenue pour me flooder, hahahah! Non, les livres métriques et impériales sont une invention conjointe de Denis et de moi-même...

@ Gracianne : je ne me moque pas!!! (Ou si peu! Attends le mois prochain quand je serai en France!!! Héhéhé, ça va y aller aux toasts!)

Denis LAGARDE a dit...

Merci Béo.

Chère Coyote, une rose des sable est un amalgame de cron flakes et de miel en boulle. Cela ressemble à la pierre appellée rose des sables. D'où le nom. Merci ;-)

coyote des neiges a dit...

On va être deux à se coucher moins niaiseux à soir!!!

Beo a dit...

Euh... on me remercie 2 fois...

Pourquoi donc Denis Lagarde?

Et je floode pas.... t avais fait comme si j'avais fait 3 commentaires alors que j'en avait fait que deux.... crotte.... ;-S

souchette a dit...

Merci, trois fois merci !
Depuis que, guidée par mercotte, j'ai découvert votre blog, il ne se passe pas un jour sans que je ne vienne vous lire tant votre humour décapant m'enchante.

Bien entendu, je ne tente pas de cuisiner les recettes que vous "ratez" magistralement mais était-ce le but ?

Quant à votre cure "pré-grippale", j'en ris encore.

coyote des neiges a dit...

@ Souchette : «Ratées»??? Mais... mes recettes ne sont jamais ratées!!! Où vas-tu chercher qu'elles sont ratées??? Mes neveu et nièce français sont sont garrochés à pieds joints dans la merd... l'arbre de Noël en chocolat!!! Je compte bien rééditer cet exploit cette année!!!

Ne manquez pas l'édition de Noël des plaisirs gourmands raffinés!

souchette a dit...

Ah bon ? Vos recettes ne sont jamais ratées ?

Pfffffff, quel talent pour nous faire croire le contraire alors !

Vous m'espantez ! (terme sétois : Sète, petite ville du sud dont le langage est si curieux qu'il a fallu lui consacrer un livre on ne peut plus sérieux et drôlissime).

Ben quoi! manquerait plus que seul le Quebécois soit original, lol....

coyote des neiges a dit...

@ Souchette : S'il fallasse que je crusse que je vous espantasse, ça alors!!!

Anonyme a dit...

Bingo !! Les brodeuses sont la :-)))))

coyote des neiges a dit...

Youppiiiii! Je n'aurai pas besoin de racommoder mes chaussettes en ligne pour vous attirer, alors!!! (Quoique... je le ferai peut-être!)

DocVélo a dit...

Salut douce "coyote"...et bien finalement,je suis passé "à côté" des carrés au Rice Kripies lors de la visite de mes 2 petites en fin de semaine.Ce sera pour une prochaine ...
Ce sont finalement les traditionnelles "galettes à la mélasse" (recette de grand-mère) qui ont eu la cote....elles sont si bonnes chaudes,fraiches sorties du four... :-)
Beaucoup meilleures que les galettes de sarazin d'un certain Séraphin (bien connu au Québec,maintenant comme jadis...)
Et toi douce "coyote",as-tu déjà tenté la recette des galettes à la mélasse?
Oumm...ha....!
;-)

p.s.: oui,on a déjà navigué ensemble sur le petit mais agréable Pétrel.Je te connaissais sans te connaitre alors...mais je dois dire que par ce petit blog (entre autre) qui est tien,je commence à te connaitre et découvrir sous un jour nouveau.
Bye, et @ +

Sélène a dit...

Excellent!!! Rire comme ça, c'est pas possible!...L'art de rendre une recette simple agréable à lire.Bravo!!! Sélène

coyote des neiges a dit...

Oui, mais attention! C'est aussi bon à manger!!! Rien de tel qu'un bon carré au rice krispies quand on est déprimé, ou simplement en retard le matin...

Fredesk a dit...

à la recherche d'un autre de tes articles, je suis tombé sur celui-ci et l'ai relu et re-pleuré de rire. :o)

Tes articles sont vraiment intéressants tout en étant complètement farfelus, souvent. :)

Nicole C a dit...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blogue.