jeudi 13 octobre 2005

Je cuisine avec Mercotte 2 : THE RETURN OF THE CHUTNEY!

Puisque je ne peux pas faire de lavage ce matin (parce que si j'étends mon linge sur la corde, il va sentir à la fois le fumier du champ du voisin et la mouffette que mon chien a attaquée), me voilà réduite à faire... du CHUTNEY AUX TOMATES VERTES!

Je n'avais plus tellement le choix d'ailleurs. J'avais fait une vague promesse de tenter le chutney, j'avais éspéré que ça passe inaperçu mais il semble que je suis une victime du succès. Le succès de ma confiture de tomates vertes.

Au fait, je suis allée au Dollarama chercher un bidule séparateur de jaune d'oeuf, que je n'ai pas trouvé, mais je suis tout de même revenue avec cette invention extraordinaire! L'ENTONNOIR À CONFITURES!

Pour 1 $, nous avons un bidule absolument indispensable pour celle (moi) qui veut mettre des confitures (ou du chutney) en pots, mais qui en fout tout partout! J'y reviendrai...

Le tout commence encore une fois par une séance de découpage de tomates (vertes, on l'aura deviné) devant la télé, en écoutant Ram Dam. Je commence à avoir de l'expérience, ça va vite, et le jus de la tomate ne me coule plus le long des jambes puisque j'ai opté pour un plateau à bords surélevés au lieu de la traditionnelle planche à découper.

J'en profite pour confirmer ce qui n'est PAS une légende urbaine : un couteau, ça coupe mieux quand c'est aiguisé!

Puis, il est tard, (Ram Dam se termine à 19h) et ça ne me tente plus de cuisiner. J'ai fait mon effort du jour et je laisse donc mes tomates (vertes) reposer toute la nuit sur la table, même si elles sont moins fatiguées que moi.

LE LENDEMAIN MATIN
La nuit porte conseil. C'est pourquoi ce matin, je me donne le conseil suivant : «Et si je terminais mon chutney?» «Oui, bonne idée» me réponds-je (meurs, éponge, OUAAAAAAAAHAHAHAHAH! Ce que je peux être poilante comme dit Yo). Bref, me revoilà à l'ouvrage. On peut voir la recette originale du chutney dans le blogue de Mercotte (dans les commentaires de ce post). (Mercotte, c'est ma mentore, mon égérie, ma muse)
1kg de tomates vertes, 500g de cassonade, 1/2 l de vinaigre de vin, 100g de raisins de Smyrne, 2 grosses oranges, 2 bananes vertes, 3 gousses d'ail, 2 oignons, 1cc de gingembre en poudre, 3 clous de girofle concassés, sel, poivre, piment.
Couper tous les ingrédients en morceaux et faire tremper les raisins à l'eau tiède. Mettre tous les éléments dans une grande casserole et cuire à feu doux pendant 1heure ou plus en remuant souvent. Mettre en pots.
Mais je suis une artiiiiiiste et une rebelle, c'est pourquoi je me propose de mettre moins de vinaigre, les bananes seront brunes (parce que je n'en ai pas de vertes, et puis ya déjà les tomates qui sont... tous en coeur : veeeeertes!), les raisins seront de Corynthe, le gingembre sera en racine haché, le clou sera en poudre, le piment sera remplacé par une goutte de tabasco, et la grande casserole sera une moyenne casserole.
Pour ce qui est de la cassonnade, voici les étapes qui m'ont conduite à en déterminer la quantité :
  1. Le sac contenait 1 kg, donc je devrais en mettre la moitié pour faire 500gr.
  2. Mais il est entamé, donc j'en mets plus.
  3. Mais puisque je ne sais pas combien de kg de tomates j'ai mises, quelle importance?
  4. Ouache! Ça sent le vinaigre! Je vais rajouter de la cassonnade.
  5. Oh, non, j'ai rangé le sac! Pas grave, je vais rajouter du sucre à la place.
Les oranges m'ont causé problème : avec ou sans la pelure? Puisque la recette disait juste «couper en morceaux», j'ai tout mis, en morceaux. J'ai bien tenté d'éplucher, mais c'était difficile. Puis, de râper la peau pour en faire du zeste, mais je n'ai réussi qu'à engorger ma râpe, dont les trous sont trop petits.
Voici un appétissant mélange de banane et d'oignons :
Concernant la casserole, la vérité est que je n'ai pas de casserole plus grande.

Pour la mise en pots (avec un «s» car je sens qu'un seul pot déborderait), je dois fouiller les combles de ma maison pour enfin trouver quelques pots de confiture vides laissés par le précédent propriétaire, il y a environ 40 ans. Le pot que j'avais utilisé pour ma confiture, c'était le pot de marmelade de rhubarbe au sucre d'érable (si, si!) que France m'avait donné.

Procédure de stérilisation :
  1. Retirer les crottes de souris.
  2. Laver les pots.
  3. Bouillir de l'eau dans les pots au micro-ondes.
  4. Bouillir les couvercles dans une casserolle.
  5. Ne pas prendre de chance et ne pas inviter les personnes âgées, les enfants, les femmes enceintes et les personnes allergiques aux arachides et/ou noix à en manger le contenu.
Voici le moment de se servir du super-bidule-entonnoir-à-confitures : d'un geste élégant, je jette une pelletée de chutney dans le pot de confiture sans en renverser une goutte! Avantage numéro deux, quand le chutney arrive dans le haut de la partie verticale, c'est que le pot est plein. Normalement, en refermant le couvercle, il ne devrait même plus rester d'air (sauf que ça coule sur les rebords au moment de bien visser, ce qui annule l'avantage numéro un...).
N'oublions pas d'identifier nos pots car qui dit qu'on se souviendra du contenu, après avoir fait des confitures de tomates vertes, du chutney aux tomates vertes, du ketchup aux tomates vertes, du potage aux tomates vertes...
Je suis maintenant l'heureuse propriétaire de trois petits pots et un mini-pot de chutney, qui vont rejoindre le demi-pot de confiture aux tomates vertes qui trône encore au même endroit depuis 3 jours! Reste à savoir : À quoi ça sert, du chutney???

24 commentaires:

Mercotte a dit...

Oula la je vois sur le coin droit de ta dernière photo que tu as quand même la super poêle Téfal avec indicateur de chaleur au centre !! peut être pas trop de casseroles certes mais alors la poêle dernier cri !
Bon le chutney c'est très bon avec des terrines ou de la viande froide , un peu comme les pickles ça se mange ! ou pour accompagner des curry aussi ! tu connais ça quand même toi la grande voyageuse ! encore que sur les bateaux ....va savoir !
Belle réalisation, Mercotte s'est bien amusée à te lire et est fière de toi !!

coyote des neiges a dit...

Oui, après avoir enduré ma vieille T-fal premier cri (le cri je l'ai poussé quand une de mes amies a foutu la fourchette en acier dedans) toute érâflée pendant 15 ans, je me suis décidée à me munir d'une superbe poêle! Et gare au premier qui y met autre chose qu'une cuillère de bois dedans!!!

Anonyme a dit...

bon, ok, mais les oranges, fallait les éplucher ou pas????

mercotte a dit...

les oranges je ne les pèle pas mais je les coupe en tranches fines, le gingembre je le met frais en lamelles, on peut remplacer les oranges par des pommes pelées, bref on fait comme on le sent ce n'est ps grave ! le principe est de faire cuire longtemps, certains n'hésitent pas à le faire cuire 3 ou 4 h , moi pas ! Il faut trouver le temps de dormir quand même, n'est ce pas Coyote?

coyote des neiges a dit...

zzzzzz... mmmh? quoi???

Beo a dit...

Et c'est pas pareil comme du ketchup vert Mercotte?

Même utilisation: accompagnement un peu comme la ratatouille... Hum?

Soupir a dit...

Morte de rire Coyote..... Je vais copier la recette et tenter ma chance... Mais j'ai l'impression que mes tomates vertes commence à ressembler à des rouges... Ouinnnnnnn....

À bientôt !
Et encore une fois... Sti que t'es rigolotte !!!

Denis LAGARDE a dit...

Je te conseille, Coyote, d'aller sur cette adresse :
http://polluxlecastor.free.fr/paroles_boby/tubedetoilette.html
(les paroles de la chancon et la chanson elle même)
Lui aussi : il a de l'humour! Et même une sacrée dose. Ah ah ah ah ah ah!
Pin pon pin pon (bruit de la sirène de l'ambulance)
Clac clonk (bruit des portes que l'on referme)
Scritch scritch (bruit des pas sur le gravier)
Bonjour, on viens vous mettre la chemise avec les bras dans le dos (paroles de l'infirmier)
Noooooooooooon (parole de moi)

Gracianne a dit...

Franchement hilarant - decidement je sens que je vais revenir ici bien souvent pour ma tranche de rigolade du matin. J'ai particulierement aime: "retirer les crottes de souris", moi aussi j'en ai des souris dans mon cellier, on sent le vecu la!

coyote des neiges a dit...

@ Béo : non, le ketchup il n'est pas aussi sucré que mon chutney (je ne peux pas me prononcer pour le chutney normal...)

@ Soupir : j'ai dû planter mes tomates trop tard, elles n'arrivent pas à murir. Tant mieux car je n'ai pas de recette de chutney aux tomates rouges, ni de confiture de tomates rouges.

@ Denis : j'ai réussi à entendre le MP3... Oui il a des jeux de mots aussi subtils que les miens!!!

@ Gracianne : le vécu??? Au moins ce n'étaient que les crottes, je n'y ai pas trouvé de cadavres de souris...

Soupir a dit...

Encore morte de rire !!! ... Pardon !!!! Non je ne vais pas essayer cette recette car je n'ai pas de bocaux avec des crottes de souris dedans... Pouafffff... Coyoteeeee je t'adore !!!

Tu voudrais pas la publier sur mon blogue ta recette ? dis dis dis.. please.. lolll

Bon je file à ma cuisine...

Ciaooooooooo

coyote des neiges a dit...

Vas-y, tu peux la publier! J'aurais vraiment dû prendre en photo ces crottes de souris, avoir su que c'était une denrée si recherchée... Mais sur le coup, je les ai juste jetées machinalement à la poubelle, comme d'habitude.

France a dit...

Toute la fierté du monde me sort par le coeur de te voir cuisiner avec tant d'acharnement... de temps... de succès!

Tu pourras dire au chat qui est là à sniffer ta préparation (par le fait même de saprer ses poils partout) que le chutney est excellent avec les viandes - TOUTES les viandes.

J'aime particulièrement ton art de l'étiquetage. Donc si j'en veux, de ton chutney, je devrai faire la belle à tes pieds? ;o)

coyote des neiges a dit...

Ah, tu as remarqué le chat? Ils sont partout ces petites bêtes-là!
Si tu veux un pot, tu viens le chercher : j'en ai mis un pot de côté juste pour toi! J'ai même mis un petit chou sur le dessus (non, pas un chou de bruxelles, mais un chou de Noël)

Choupette a dit...

Après la confiture j'attendais avec impatience le chutney : je ne suis pas déçue !! Merci pour ces instants de rire et rire dans la vie est la meilleure des choses !!!

Beo a dit...

Moi aussi j'avais vu le chat! Je lui ai même demandé ce qu'il foutait là!

brigitte a dit...

Tu es FOR-MI-DA-BLE, Coyotte, je n'aimais pas trop le chutney jusqu'à présent mais le tien est une tentation trop forte !!

Mijo a dit...

Super le Chutney de Coyotte est sorti. J'attendais avec impatience comme Choupette.

Je n'avais pas remarqué le chat aide-cuistot mais j'ai ouvert de grands yeux ne voyant ton étiquetage !!!

BOn, c'est pas tout, c'est quoi la suite ?!!

coyote des neiges a dit...

La suite??? Ah? Il faut que je continue à cuisiner??? On va vite avoir fait le tour de mes recettes-fétiches...

Que diriez-vous des carrés aux rice-krispies???

Mon chutney était assez réussi, je dois dire, mais ma seconde fournée de confitures de tomates vertes n'était pas terrible. Mercotte avait raison : faut pas les passer au blender! (Enhardie par mon succès, j'avais pris quelques initiatives sur ma 2e batche...)

Matante Zoé a dit...

C'est pas compliqué, ca sert à en mettre plus sur le pâté chinois qu'il n'y a de pâté chinois lui-même dans l'assiette... J'ai bouffé ca une seule fois dans ma vie du chutney au tomates vertes et je m'en souviens encore !! J'avais trouvé ca tellement délicieux !! Vous aurez deviné que c'est moi qui en foutait plus sur le pâté chinois qu'il n'y avait de pâté chinois dans l'assiette... Je suis découverte !! :P

coyote des neiges a dit...

Bin Matante Zoé, je crois qu'on a la même philosophie : le manger, c'est du support à sauce! Et vu que mon chutney il est tellement bon, je pourrais manger même du boeuf filandreux avec une bonne couche de chutney dessus!!!

Matante Zoé a dit...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blogue.
Matante Zoé a dit...

Bien le bonjour Coyote ! Je suis très contente d'avoir trouvé quelqu'un qui semble partager notre passion, à ma ptite soeur et à moi, pour la sauce sous toutes ses formes ! La bouffe devient presque un simple prétexte ;)

myricoud a dit...

bon ben il va aller dans mes favoris "cuisine"